Accueil » A la une » Transports – Air Madagascar remise à flot
A la une Economie

Transports – Air Madagascar remise à flot

Souvent évoqué comme une condition à cette réouverture du ciel malgache, le cas d’Air Madagascar a été aussi un des sujets principaux du conseil des ministres d’hier. Suite à la demande de son conseil d’administration, présentée par le ministre des Transports en tant que tutelle, il a été décidé « l’entrée dans la procédure collective d’apurement du passif ».

Une prérogative du conseil des ministres pour les sociétés à participation publique. Les faits justifient ce remède draconien. Car les pertes cumulées et le déficit opérationnel d’Air Madagascar atteignent les 80 millions de dollars. Selon l’audit mené par le cabinet Bearin Point, on a décelé « des cas de corruption, des manques de rigueur dans la gestion, du népotisme dans le recrutement du personnel dont l’effectif dépasse le ratio usuel, des coûts de locations d’avion au-dessus des tarifs internationaux, majoration démesurée des charges fixe ».

Un inventaire des dettes sera effectué par des commissaires aux comptes et tous les termes des contrats ayant ruiné Air Madagascar sont suspendus. Désormais les mots d’ordre se consacrent sur « l’excellence, la régularité, la fiabilité, la ponctualité » au service d’une gestion saine et efficace.

Une bouffée d’air frais pour Air Madagascar qui pourra s’aligner avec les autres compagnies dans cette remise des lignes internationales. On ignore pour le moment comment l’État va procéder dans ce redressement d’Air Madagascar.

Comme l’audit l’a révélé, il va falloir réduire l’effectif du personnel entre autres. Il faudra également trouver de nouveaux avions pour la flotte réduite à quelques appareils ATR aujourd’hui.

En somme, il faudra désor­mais trouver un partenaire pour la relancer. Ce qui doit être facilité par l’apu­rement du passif. Il faut dire que les dettes annulées d’ Air Madagascar constituaient un véritable obstacle dans la recherche de partenaire. L’ère de la gabegie a pris fin.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter