Accueil » Sport » Karting rotax – À la rencontre des Redstonians
Sport

Karting rotax – À la rencontre des Redstonians

Mahary et David côte à côte.

Mahary et David Rabary ont remporté les titres de champions de karting rotax en catégories « élites » et « juniors », dimanche dernier à Imerintsiatosika. L’aboutissement d’immenses efforts.

Premiers tours de roues sur des karts de location en 2017 ; acquisition de karts rotax, création de l’écurie Redstonians Kart Team et débuts en compétition en 2018 ; stages de pilotage à La Réunion et à Paris en 2019; et couronnement en 2021.

Les frères Rabary ont gravi les échelons un à un. Dimanche dernier à Imerin­tsiatosika, ils ont atteint le sommet. L’aîné, Mahary, a décroché le titre dans la catégorie reine « élites ». Tandis que le cadet, David, a été sacré en catégorie « juniors ».

Mahary a remporté la couronne avec panache. Pole position, P1 au terme de la première manche et de la pré-finale, puis P1 à l’issue de la finale. Une domination sans partage. « J’étais un peu stressé et je me suis mis la pression à un moment, vu l’enjeu. Quand l’écart a augmenté durant la finale, j’ai commencé à me relâcher. À l’arrivée, j’étais soulagé et j’ai laissé éclater ma joie », confie-t-il à propos de sa course.

Le championnat est terminé. Mais il reste encore une course au calendrier, à savoir le Trophée du mois de novembre. « Ce serait bien de gagner le trophée. Cependant, mon principal objectif sera d’offrir un joli spectacle. Durant la saison, j’ai géré et levé le pied à plusieurs reprises. Cette fois-ci, j’irai à fond du début jusqu’à la fin », annonce-t-il à ce propos.

Sensations

Les deux frères vivent un véritable conte de fée. Qui ne rêve pas de se retrouver dans le baquet d’un kart de compétition, avec les sensations que ça procure ? David partage son ressenti au volant, pour en donner un aperçu : « Au début, j’avais peur surtout en ligne droite. Mais au fil du temps, j’ai pris de plus en plus de plaisir. Franchement, la sensation de vitesse sur les lignes droites est inégalable ».

Lors de la finale de dimanche, le cadet a livré un magnifique duel avec un rival. Il n’y avait que quelques centimètres au passage du drapeau à damier. « Je savais qu’il allait m’attaquer dans les derniers virages. J’étais sur mes gardes et prêt à répliquer. À l’arrivée, j’ai ressenti une énorme poussée d’adrénaline. C’est aussi pour ça qu’on aime la course », poursuit-il au sujet de ces sensations.

Les deux Redstonians évoluent dans deux catégories différentes. Mais en tant que frères, ils se soutiennent l’un l’autre. Un atout considérable, d’après les mots de David : « Mahary me donne de précieux conseils pour améliorer mon freinage, mes sorties de virage et les autres aspects de mon pilotage. On s’entraide toujours durant les entraînements ».

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter