Social

Santé oculaire – Le glaucome chronique sévit

Selon le professeur Léa Raobela, ophtalmologiste, durant une étude effectuée lors d’une thèse, sur cent personnes, plus de 50% dans une tranche d’âge de plus de 40 ans sont atteintes du glaucome chronique, une maladie oculaire non détecté que par un dépistage. « Cette maladie ne présente aucun signe extérieur avant de se manifester gravement. La maladie évolue de façon insidieuse, ce qui la rend indétectable », explique le Professeur Léa Raobela, Chef de service d’ophtalmologie au niveau du CHU Joseph Ravoahangy Andrianavalona. Le glaucome chronique, selon l’explication du Professeur, se présente par l’augmentation de la pression intra oculaire influant sur le nerf optique qui entraîne la perte de la vision. À la différence de la cataracte, cette maladie cause des dommages irréversibles aux malades. « Cause de cécité irréversible. Une personne atteinte de cataracte peut être guérie par le biais d’une opération chirurgicale, par contre pour le glaucome, même après une chirurgie, la situation du malade ne reviendra plus à l’état initial. Néanmoins, on peut utiliser un collyre pour traiter la maladie à vie », enchaine le Professeur. Pour y prévenir, le dépistage est le seul moyen de détecter cette maladie. « Il est important de dépister à temps le glaucome lors d’une consultation ordinaire chez un ophtalmologiste », encourage le Professeur.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter