A la une Sport

Rallye international de Madagascar – Les frères Randrianarivony sacrés

Vainqueurs du RIM, hier à Moramanga, Rivo et Ando sont sacrés champions de Madagascar, à l’issue de leur deuxième saison à bord de leur fameuse R4.

Rivo et Ando (Subaru Impreza R4) ont remporté la quarantième édition du Rallye International de Madagascar, hier à Moramanga.

Un succès synonyme de titres de champions « pilotes » et « copilotes » pour les frères Randrianarivony. Leurs rivaux, Frédéric Rabe­koto et Andry Tahina Andrianjafy (Subaru Impreza N4) ont abandonné dans l’ES16, après avoir été gênés par des soucis mécaniques depuis samedi.

Fred et AT avaient pourtant survolé l’Etape 1 de vendredi. Mais le lendemain, tout a basculé quand ils ont rencontré un problème électrique, auquel s’est aussi ajouté un turbo défectueux. Résultat, ils ont dégringolé à la troisième place samedi soir, à plus de 4min de Rivo et Ando.

Ces derniers ont pris les rênes de la course durant cette Etape 2, pour ne plus les lâcher. Ils ont finalement bouclé les dix-neuf spéciales de ce RIM en 2h 43min 28,3sec. À la deuxième place du général figurent les Rakotomalala.
Sitraka et Rado (Subaru Impreza N4) ont terminé à +2min 17,7sec des vainqueurs du jour. Tandis que Hery Rasoa­maromaka et Lalà Rasanjison (Mitsubishi Lancer Evo X) ont trusté la troisième marche du podium, à 11min 48.9sec.

Après avoir perdu le championnat pour des miettes en raison d’une crevaison inopportune, l’an passé, les frères Randrianarivony ont pris une belle revanche sur le destin. Cette fois-ci, ils ont été épargnés par les pépins, contrairement à leurs adversaires directs. C’est également un retour sur investissement plus que satisfaisant, près d’un an et demi après l’acquisition de la fameuse Impreza R4.

Retour sur investissement

La satisfaction et la joie étaient aussi au rendez-vous pour Haja Danielson et Rivo Raberiaka (SsangYong Musso T2). Quatrièmes du général, ils remportent la couronne nationale chez les tout-terrains au terme de ce RIM historique.

Historique puisqu’il a également abouti à la consécration de Koloina Rakoto­malala et Sonia Rakotonirina (Citroën Saxo M10) chez les deux-roues motrices. Elles ont fini au neuvième rang, résultat qui leur assure les titres nationaux « pilotes » et « copilotes ».

C’est la première fois qu’un équipage féminin est sacré, toutes catégories confondues. Et c’est aussi la première fois qu’une M10 est sacrée en 2RM traction.