Economie

Jirama – L’importation de carburant reste ouverte

Dévoilé d’ici la fin de l’année. Le nombre d’opérateurs susceptibles d’obtenir les contrats d’importation de carburant de la Jirama se précise selon le ministre de l’Eau, de l’Énergie et des Hydrocarbures, Vonjy Andriamanga. « Ce ne sera pas un contrat exclusif. Les of­fres se feront par plusieurs lots et évidement, les opérateurs ayant rempli les conditions imposées par la compagnie nationale d’électricité pourront prétendre à l’obtention de ces lots de contrat », précise Vonjy Andriamanga. Une façon pour le ministre de dissiper les craintes sur la possibilité d’un contrat d’exclusivité pour un seul opérateur pour tout le marché d’importation de carburant pour la Jirama. « C’est un appel d’offre international que nous avons lancé mais les opérateurs locaux sont dans leurs pleins droits pour soumettre leurs offres », enchaîne-t-il. Ainsi, avec sa licence d’importation en poche, la Jirama devrait pouvoir diminuer le coût de 30% sur ses exploitations de fuel lourd. Une situation qui préoccupe, cependant, les pétroliers qui souhaitent que la JIRAMA règle d’abord ses arriérés avant de s’approvisionner ailleurs.