IVATO - Plusieurs personnes sans acte de naissance


Des personnes sans identité. Elles sont encore nombreu­ses à Madagascar. Une femme qui vit dans la commune d’Ivato n’a enregistré aucun de ses six enfants à la mairie, à leur naissance. Ils n’ont pas d’actes de naissance, donc, pas d’identité. « Leurs pères sont tous différents. Certains sont nés chez une matrone », lance cette mère de famille, pour justifier le fait que ses enfants ne soient pas enregistrés. Un de ses enfants, âgé de 15 ans, n’a pas été accepté à l’école, faute de ce document administratif. Les choses vont changer pour lui. Il va pouvoir aller à l’école, enfin. Il est l’un des béné­ficiaires de l’opération jugements supplétifs d’actes de naissance, organisée par l’association Andry sy Fototra ho an’ny Fampandrosoana (AFF) dans la commune d’Ivato, hier. Il va avoir son acte d’état civil, un document exigé à l’école. Cette opération menée par l’AFF, en collaboration avec la commune d’Ivato, a été au bénéfice de cent quarante enfants dans cette commune. Outre cette procédure juridi­que, l’association a également offert des vivres pour des habitants en situation vulnérable de cette ville aéroportuaire. « Nos actions sociales se poursuivent », déclare sa présidente, Haingo Ravatomanga.
Plus récente Plus ancienne