Accueil » A la une » Diana – Changement de main à la direction des mines
A la une Régions

Diana – Changement de main à la direction des mines

Du nouveau directeur des mines, Edith Marinasy dans la région Diana.

Une fin de semaine à marquer d’une pierre blanche pour la direction régionale des mines et des ressources stratégiques de la région Diana.

Désormais, l’ingénieur des mines Edith Marinasy, issue de la gent féminine, est devenue nouveau directeur régional de cette direction, après avoir assuré l’intérim pendant deux mois. Elle a déjà exercé au sein de la direction régionale depuis 2013. Puis, elle y a assumé la fonction du chef de service de l’administration et coordination des opérations minières depuis 2018.

La nouvelle promue a été officiellement installée dans son bureau, lors du passage du ministre Fidiniavo Ravokatra dans la terre Antsiranaise pendant lequel ce dernier a présidé une cérémonie symbolisant cette prise de fonction. Entouré des autorités civiles et militaires régionales, le ministre a également procédé à la remise d’une voiture 4×4 neuve à ladite direction régionale. Il s’est également dit conscient de l’ampleur de la mission qui lui est confiée, mettant l’accent sur l’importance d’adopter une nouvelle approche en matière de gestion administrative de l’or dans la région, partant du territoire malagasy.

Quant à Edith Marinasy, elle a montré son dévouement au travail alloué à sa direction. L’occasion lui a permis de faire un tour d’horizon de ses différentes priorités pour la Diana, une région à forte potentialité aurifère. « Suivant la politique actuelle de l’Etat malagasy, les priorités de ma direction seront axées sur la mise en place du comptoir de l’or dans la région DIANA afin de régulariser la prise de l’or » a-t-elle lancé.

A cet effet, elle connait les hauts et les bas de la situation dans la région Diana. Surtout à l’heure actuelle où l’on avance le chiffre de vingtaine de kilos de poudre d’or par semaine qui sont sortis de Betsiaka Ambilobe, pourtant les gains ne sont pas déclarés au fisc. Et évidement, le potentiel minier ne se sucre pas sur le dos de la population locale et de l’Etat En tout cas, il y aura toujours du pain sur la planche pour le nouveau directeur régional. Pour ne parler que l’organisation des activités minières dans la région qu’elles soient formelles ou informelles, la gestion du milieu d’exploitation, la préservation de la biodiversité …

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi