Accueil » Magazine » Covid-19 – Des passagers venant de Diana et Sava testés positifs
Magazine Santé

Covid-19 – Des passagers venant de Diana et Sava testés positifs

Les passagers des lignes aériennes sont soumis au test PCR.

Des personnes en provenance des villes côtières ont débarqué dans la capitale avec le virus de Covid-19. Elles ont fait le voyage en avion. Le général Elack Olivier Andriankaja, coordonnateur général du centre de commandement opérationnel (CCO) Covid-19, a rapporté trente trois porteurs du virus de Covid-19 sur six cent passagers, depuis la réouverture des lignes aériennes internes. « La plupart d’entre eux proviennent des régions Sava et Diana », indique-t-il, ce weekend.

Ces patients atteints par la Covid-19 sont pris en charge au centre de traitement de Covid-19 (CTC) à Mahamasina, selon une source. « Toutes les personnes testées positives, en provenance des autres régions, seront regroupées au CTC », explique-t-elle. L’existence de ces cas a conduit le CCO Covid-19 à renforcer les dispositifs sanitaires dans ces deux régions. « Jusqu’ici, le test est systématique pour les passagers qui quittent Antananarivo en avion. A partir de maintenant, c’est obligatoire pour Diana et Sava. Ce sont, actuellement, les épicentres de l’épidémie. De ce fait, tous les passagers qui quittent ces régions doivent, obligatoirement, faire un test », rajoute le général Elack Olivier Andriankaja.

Les personnes qui se trouvent dans la région de Sava peuvent faire le test à Sambava où un Genexpert est déjà mis en place. Le test peut être effectué à leur arrivée à Antananarivo, également. Ce test n’est pas gratuit. Chaque voyageur doit payer 100 000 ariary. Ils doivent, en outre, se confiner dans des hôtels de la capitale, avec lesquels l’Etat collabore.

Les dispositifs sanitaires pour la prévention de la propagation du coronavirus sont plus stricts pour les lignes aériennes. Ce qui n’est pas le cas pour les lignes terrestres où les mesures sanitaires se résument au contrôle sanitaire, notamment, la prise de température au départ, l’inscription de l’identité et des coordonnées de chaque passager dans un manifold, la présentation d’une copie de la carte d’identité nationale, le port de masque et l’usage du gel hydroalcoolique. Les passagers des zones nationales et régionales ne sont pas soumis au test de dépistage et ils ne sont pas obligés de s’isoler dans un quelconque endroit. « Le test PCR est l’une des conditions de la réouverture des lignes aériennes. Le ministère de la Santé publique n’est pas en mesure d’assurer un dépistage gratuit pour tous les passagers, étant donné que les réactifs utilisés pour les analyses ne sont pas gratuits. Le coût de ce réactif n’est, certainement pas, à la portée de tous, c’est pourquoi le test n’est pas obligatoire pour les passagers des lignes terrestres », explique une source auprès du ministère de la Santé publique.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi