Accueil » Magazine » Contrôle gargotiers – L’application du code municipal d’hygiène pour bientôt
Magazine Social

Contrôle gargotiers – L’application du code municipal d’hygiène pour bientôt

Alors que les gargotiers pullulent dans la capitale, les mesures sanitaires sont particulièrement délaissées surtout en cette période de crise sanitaire. Un rappel a été adressé aux gargotiers. « Nous avons rassemblé les gargotiers en vue d’un rappel par rapport aux normes en ce qui concerne l’alimentation offerte aux clients notamment en cette période de crise sanitaire », indique Allyre Razakanombana, directeur de l’eau, de l’hygiène et de l’assainissement au niveau de la Commune urbaine d’Antananarivo. « Nous sommes encore dans la phase de sensibilisation actuellement, le contrôle quant à l’application du code municipal d’hygiène se fera après les sensibilisations auprès de ces gargotiers », enchaine-t-il. A noter que le CMH ou Code Municipal d’Hygiène indique clairement les sanctions que peuvent encourir les gargotiers en cas d’infraction ou non respect des règles sanitaires et d’hygiène en matière de denrées alimentaires. Ainsi une amende allant de 5000 ariary à 500 000 ariary sera infligée à tout récalcitrant. Cela pourrait aboutir au retrait de l’autorisation de vente ou encore à une expulsion.

Dans la capitale, un recensement a été effectué par les responsables au niveau de la Commune urbaine d’Antananarivo en collaboration avec l’ASCQDA au niveau du ministère de la santé publique. « Nous avons procédé au rappel des gargotiers mais plus tard nous allons avancer dans la sanction en cas de transgression de ces règles », indique le responsable. « La descente effectuée aura pour but d’assurer la santé de la population tananarivienne, avec les différentes gargotes qui s’implantent dans toute la capitale », indique le Docteur Ramaherito Andrianaly, responsable auprès de la CUA. Durant la réunion entre les responsables de la CUA et les gargotiers, une commission sera chargée de résoudre les problèmes dans l’organisation de la santé des citoyens.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi