Accueil » A la une » Akany Iarivo Mivoy – Les sans-abri en voie de réinsertion
A la une Social

Akany Iarivo Mivoy – Les sans-abri en voie de réinsertion

La nouvelle ministre de la population au chevet des résidents du centre.

Cours de civisme, diverses formations professionnelles font partie des activités des sans-abri recueillis dans le centre Akany Iarivo Mivoy. Les formations auront pour but de les réinsérer dans la société.

La construction d’un centre de sans-abri via le centre Akany Iarivo Mivoy a été une solution de plus en plus salutaire pour les sans-abri qui ont été recueillies durant le confinement et la période de la crise sanitaire dans le pays. Plus de deux cent personnes nécessiteuses du côté d’Analakely et Ambanidia ont été recueillis auprès de ce centre. Actuellement, près de cinquante membres sont des enfants et plus de cent cinquante sont des adultes. Comme c’est le cas d’Elodie, une jeune femme de 24 ans qui avait mendié pour survivre. « J’étais mendiante du côté d’Ambodifilao Analakely autrefois. L’argent que je gagnais ne suffisait pas à nourrir mes trois enfants. Mais depuis les six mois que nous avons vécu dans ce centre, ma vie et celles de mes enfants ont complètement changé du jour au lendemain. Ici on mange assez par rapport à notre situation dans la rue », indique Elodie. Parmi les centres soutenus par le ministère de la population, de la protection sociale et la promotion de la femme, le centre est également cogéré par la Commune Urbaine d’Antananarivo (CUA) avec la fondation Axian. Pour assurer la continuité des repas des résidents du centre, le ministère de tutelle a apporté des produits de première nécessité aux plus démunis ce samedi. « Les deux cent cinquante résidents sont parmi les mille familles qui sont sous les ailes du ministère. Depuis le début du confinement jusqu’à présent, le ministère avait collaboré avec la CUA pour soutenir le centre Akany Iarivo Mivoy. Notre tâche est de prendre en charge sans distinction les plus démunis dans toute la Grande île », indique Michelle Bavy Angelica, ministre de la population.

Projet de vie

Dans ce centre, les sans abri sont initiés à des projets de vie auxquels ils peuvent exercer une fois sortis du centre. « Actuellement dans le cadre du projet de vie, les résidents seront formés sur des activités qui leurs seraient rentables telles que la broderie, coiffure et esthétique pour les femmes, et la maçonnerie, mécanique automobile pour les hommes. Le but des formations étant la réinsertion des sans abri au niveau de la société à leur sortie du centre », indique Jean Fidèle Andriamananjara, assistant de service social dans le centre. Mises à part les formations, des initiations au civisme et au changement de comportements sont également dispensées aux résidents. « on espère apprendre beaucoup avec les formations indique Gisèle, une mère de famille

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi