Sport

Football – Afrique : Fosa affronte une légende, CNaPS un novice

Deux matches différents, deux compétitions différentes et deux adversaires dont les statuts diffèrent également. Ce dimanche aprèsmidi, Fosa Juniors reçoit le TP Mazembe au stade Alexandre Rabemananjara de Mahajanga, dans le cadre du deuxième tour de la Ligue des Champions de la CAF.

« Depuis le tirage au sort, on sait ce qui nous attend », confie Baggio Rakotoarisoa, capitaine du champion de Madagascar. On parle d’un quintuple vainqueur de la C1 et certainement l’un des plus riches clubs du continent. Invaincu jusqu’à présent en championnat congo­lais, le Tout Puissant réalise un début de saison canon.

Les Fosa sont prévenus. Pour leur première participation à la Ligue des Cham­- pions, ils ont passé le premier tour, non sans rencontrer quelques difficultés, en éliminant le Sporting Club Pamplemousses de Maurice, un but à zéro à Mahajanga et un partout à Maurice. Mais voilà, ils n’ont pas été gâtés lors du tirage, en héritant de Mazembe. Aux Majungais le meilleur d’eux-mêmes pour rivaliser avec les Con­- golais, comme l’avait fait l’AS Adema en 2007. Le club de l’aéroport avait alors tenu en échec le TP, à Mahamasina, deux buts partout. À deux mille kilomètres de là, dans la ville de Nelspruit, le contexte est complètement différent, en deuxième tour de la Coupe de la CAF. Le TS Galaxy accueille la CNaPS Sport, exemptée de premier tour grâce à son classement au niveau continental.

Depuis leur premier titre national en 2010 et leurs premiers pas sur la scène internationale, les Caissiers ont engrangé beaucoup d’expériences. Tout le contraire de la formation sud-africaine, créée seulement il y a quatre ans.

Le TS Galaxy s’est illustré en mai dernier, en devenant la première formation de division inférieure à remporter la Nedbank Cup. Et c’est ainsi qu’il a gagné sa place en Coupe de la CAF, qu’il dispute donc pour la toute première fois. Au premier tour, les « Rockets » (fusées) ont sorti le SaintLouis Suns des Seychelles. Victoire à domicile à l’aller et succès également lors de la deuxième confrontation, pour un score cumulé de deux à zéro. Bien évidemment, les violences xénophobes de ces derniers jours, en Afrique du Sud, laissent place à une certaine inquiétude, même si la Fédération Sud-Africaine de Football et les dirigeants du TS Galaxy se sont engagés à assurer la sécurité des Caissiers. Mais tous espèrent qu’aucun débordement ne surviendra, avant, pendant et après la rencontre.