Politique

Convention avec le Bianco : La Croix-Rouge veut redorer son blason

Une réforme. C’est ce que la Croix-Rouge Malagasy (CRM), promet dans sa gouvernance. Une réforme pour reconquérir la confiance de ses partenaires et de ses bailleurs. Comme traduction en acte de cette initiative, la CRM a signé une convention avec le Bureau indépendant anti-corruption (BIANCO), hier, à Ambohibao.

« Cette convention rentre dans la mise en œuvre du plan de réforme intégrale de la Société Nationale. Soit une gestion juste et transparente dans tous les secteurs d’activité. Les membres de la Gouvernance de la Croix-Rouge Malagasy au niveau national et régional, les membres du staff et les volontaires sont tous concernés par cette convention. (…) Cela permet de verrouiller les zones de risque de corruption dans l’administration des différentes activités au sein de la Croix-Rouge Malagasy », rapporte le communiqué de presse de l’événement.

Après une année noire où elle a été éclaboussée par un scandale financier, la Croix-Rouge Malagasy se démène donc, pour redorer son image. Suite à un audit commandé par la Croix-Rouge norvégienne qui est l’un des principaux bailleurs de la CRM, le détournement de plus de 400 millions d’ariary a été découvert. L’affaire a déclenché une enquête menée par le BIANCO, suivie d’une procédure judiciaire devant le Pôle anti-corruption (PAC).

Une dizaine de personnes impliquées dans cette malversation dont l’ancien président nationale ont écopé d’une peine de quatre de prison ferme assortie d’un ordre de paiement de dommages et intérêts, à l’issu du procès qui s’est déroulé, la semaine dernière. Cette affaire a fortement écorné l’image de la CRM. Comme il a été indiqué, hier, la signature de la convention avec le Bureau d’Ambohibao est une étape des démarches engagées pour garantir « l’intégrité et de la transparence de la Croix-Rouge Malagasy actuelle », dont dépend la reprise de ses partenaires techniques et financiers.

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • C’est quoi ce  » CIRQUE  » ? Un organisme de lutte contre la corruption n’a rien d’autre comme prérogative que de se donner en spectacle dans une posture de façade avec la croix rouge ? Et si i on signait aussi des conventions pour tous les concernés par une décision de justice au niveau du PAC ? Situation abracadabrantesque avec une mascarade qu’on ne verra nulle part ailleurs . Ce nouveau directeur du Bianco ne donne pas un signal fort après sa nomination et se verse dans des diversions étonnantes qui n’augurent rien de bon à première vue pour la suite . On a l’impression qu’il n’a pas conscience de l’ampleur de la tâche qui l’attend et surtout de l’ampleur des dossiers brûlants en suspens que l’opinion veut un dénouement rapide donc du concert !