A la une Faits divers

Andoharanofotsy : Du matériel de faux-monnayage saisi

La gendarmerie a mis la main sur de matériel de contrefaçon de billets à Volotara Andoharanofotsy, hier. Cinq personnes ont été interpellées.

Filature. Ayant eu vent de l’existence d’un réseau de faussaires dans sa circonscription, la gendarmerie d’Andoharanofotsy est finalement tombée sur ses suspects, hier. Du matériel de confection de faux billets a été saisi et mis sous scellé. Il comprend quatre-vingt-dix-sept papiers d’emballage et un sachet contenant de poudre jaunâtre d’environ cent cinquante grammes. A part ces matières, dix paquets de bracelets en plastique, dix paires de gant latex, neuf masques de bouche, une coupe brique et deux brushings y ont également été trouvés.

La perquisition effectuée au domicile du présumé cerveau de l’affaire, à Volotara, a encore mené à la découverte de demi carton de faux 20 000 ariary avec trente-et-un originaux et vingt-et-un de 10 000 ariary, soit d’un montant total de 830 000 ariary. Ces objets saisis ont été transportés et déposés à la brigade de la gendarmerie pour servir de pièces à conviction à présenter au Procureur.

« J’ignore si tous ces outils permettent réellement de fabriquer un billet ou pas, mais l’enquête en déterminera davantage de détails », indique un gendarme.

Guetté

D’emblée, dimanche vers 18h30, les fins limiers ont été mis au parfum par un chef fokontany, dans la commune rurale de Bongatsara, de la présence de deux individus disposant de trois faux 20 000 ariary. Sitôt alertés, ils ont chassé ces quidams qui ont rapidement vendu la mèche en indiquant la tête pensante de l’affaire.

Au terme de deux jours d’investigations appuyées de collecte de renseignements territoriaux, les gendarmes ont alors suivi les traces du présumé auteur principal. Celui-ci a été guetté depuis un terminus de bus jusqu’à son domicile, à Volotara, où il s’est fait cueillir. Pas plus de précisions ont toutefois été rapportées quant aux circonstances des deux dernières arrestations opérées dans la même localité.

D’après les informations fraîchement signalées par les enquêteurs de la brigade locale, cinq personnes sont en tout arrêtées et s’y trouvent mises en examen avant d’être renvoyées devant le Parquet qui les fixera sur leur sort. Interrogatoire en cours.