Accueil » Magazine » Plan d’urgence social – Plus de huit cents bénévoles à mobiliser
Magazine Social

Plan d’urgence social – Plus de huit cents bénévoles à mobiliser

La  distribution  des  appuis  aux  familles  les  plus  démunies sera  appuyée  par  ces  bénévoles.

Prêter main forte à la commune urbaine d’Antananarivo (CUA) dans la distribution des appuis aux personnes vulnérables durant cet état d’urgence sanitaire. Ces volontaires appelés aideront dans la saisie des listes et dans les différentes distributions. « Les bénévoles auront pour tâche de veiller à la distribution qui se fera porte-à-porte des Vatsy Tsinjo ou autres aides », indique Hery Rason, directeur de l’organisation non gouvernementale Ivorary.

Les zones d’intervention concernent huit cent quatre vingt un secteurs répartis sur une centaine de fokontany. « Nous aurons besoin de plus de huit cents bénévoles pour aider dans les distributions. Ce qui implique au moins un bénévole pour chaque secteur », enchaîne le responsable qui encourage la candidature des jeunes.

Cette initiative a été prise par la CUA qui sera appuyée par des membres de la société civile. Et ce, afin de réduire tout risque de propagation de la maladie. « Cette initiative est soutenue par la société civile composée du CCOC, de Transparency International Madagascar, de l’ONG Ivorary. Nous pensons que le moyen d’éviter tout rassemblement est de mobiliser ces bénévoles au niveau de chaque secteur d’intervention. De plus, les bénévoles s’appliqueront à mesurer le niveau de satisfecit des bénéficiaires du Plan d’urgence social», rajoute-t-il.

Pour la deuxième vague de distribution du « Tosika Fameno » et du « Vatsy Tsinjo », les bénévoles devront répondre à certaines conditions. « Cette distribution se fera en collaboration avec la CUA, la société civile et les partenaires techniques et financiers. Pour pouvoir postuler, ils ne doivent présenter aucun signe ou symptôme du coronavirus », précise Hery Rason. Les bénévoles appuieront également la mise en œuvre de la liste des bénéficiaires.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi