Accueil » Social » Jirama – Black out à Andraisoro
Social

Jirama – Black out à Andraisoro

Les  habitants  craignent  une  hausse  de  l’insécurité  du  fait  de  cette  coupure.

Suspension des activités quotidiennes de certains commerces dans le fokontany Andraisoro. Une panne d’électricité a plongé les habitants dans le noir depuis dimanche soir. « Cela a débuté une heure avant l’émission télévisée avec le président de la République. C’était le noir total dans le quartier », témoigne un habitant. L’électricité n’a pas encore été rétablie jusqu’à hier soir.

Le même quartier vit avec un problème d’approvisionnement en eau, une situation qui accable les usagers du service de la Jirama. « On ne peut rien faire sans électricité. Alors si la coupure devait durer plus d’un jour… Qu’allons-nous faire? Surtout que nous sommes en confinement », s’interroge une mère de famille.

Pour les activités courantes qui dépendent entièrement de l’électricité, cette coupure pourrait engendrer une lourde perte pour les commerçants. « Il y a un risque d’avarie sur les produits congelés puis décongelés si cette coupure continue. Seuls ceux qui ont des moyens d’acheter un groupe électrogène pourront continuer à travailler. Malheureusement ce n’est pas notre cas », déplore un poissonnier.

Dépannage

Dans l’après-midi, la Jirama a expliqué sur sa page Facebook que les problèmes de coupure d’électricité viennent d’une panne de transformateur. « Cette panne engendre la coupure de l’alimentation en électricité dans le quartier d’Andraisoro et ses environs ». Les techniciens de la Jirama ont été dépêchés sur place dans la matinée d’hier pour réparer le transformateur en panne. La Jirama laisse cependant entendre que vu la taille du dispositif, le rétablissement du courant risque d’être un peu long, sans en préciser le délai. Dans la capitale, le fokontany Ankaraobato se trouve dans la même situation.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi