Accueil » Faits divers » Affaire Antsahondra – L’association méprisée portera plainte
Faits divers

Affaire Antsahondra – L’association méprisée portera plainte

Pour « accusations sans fondements », selon elle, l’association Fanaovantsoa, l’objet de toutes suspicions de vol d’enfants à Antsahondra, commune de Manohisoa, district de Betafo, déposera plainte. La première perquisition de ses locaux, après un mandat ordonné par le Procureur près du tribunal de première instance d’Antsirabe s’est déjà avérée infructueuse. Hier, une deuxième fouille, de fond en comble de ses quatre ou cinq bâtiments, a encore été effectuée par les forces de l’ordre avec des représentants du fokonolona mécontents. Vers 16 h 45 où l’adjoint commandant de groupement de la gendarmerie du Vakinankaratra a été joint par téléphone, ses hommes n’ont rien constaté de suspect.
De leur côté, les habitants d’Ambohimasina et ceux des communes voisines ont recommencé hier à se déchaîner en mettant le feu à la savane autour du centre, mais ils ont été vite maîtrisés. Les éléments de l’État-major mixte opérationnel de la région (Emmo/Reg) y resteront toujours jusqu’à ce que le calme soit entièrement revenu.
Jusqu’ici, dix membres de l’association ont été auditionnés par la gendarmerie, tandis que le jeune homme d’Ambohimasina, qui se dit avoir été enlevé par ces présumés voleurs d’enfants, n’a pas répondu à la convocation. Beaucoup d’imbroglios sont liés à cette affaire, qui a mis tous les villageois et l’autorité dans la confusion totale.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter