Accueil » Actualités » Croissance – La malnutrition attaquée dès la source
Actualités Social

Croissance – La malnutrition attaquée dès la source

La santé de la mère est une priorité afin de prévenir la malnutrition. Tel est le leitmotiv de la journée nationale de nutrition célébrée, hier.

Une femme enceinte doit gagner du poids de 9 à 12 kg pendant sa grossesse. Si elle n’atteint pas ce poids, elle est malnutrie. Ainsi, elle doit consulter un médecin pour l’aider à combattre cette situation afin d’éviter la malnutrition chez son enfant. « La femme enceinte doit bien se nourrir pour que le fœtus grandisse normalement », explique Lalhyss Randriama­nantsaina, une nutritionniste, lors de la célébration de la journée nationale de nutrition qui s’est tenue au Palais des sports et de la culture à Mahamasina, hier.
« Si la mère présente une signe de malnutrition, le centre de santé de base (CSB) lui procurera un supplément d’aliment comme le plumpy soupe pour compléter le déficit », souligne Alban Ramiandrisoa, responsable de communication auprès de la Secaline.

Alimentation complète
« L’alimentation de la femme enceinte doit être complète, composée de lipides, protides et glucides pendant la grossesse et l’allaitement », insiste-t-elle.
« Améliorer les 1 000 premiers jours de l’enfant », tel a été le thème de la journée nationale de nutrition célébrée, hier. « Les 1 000 jours signifient les 9 mois dans le ventre de la mère jusqu’à la naissance. Cette amélioration consiste donc à bien nourrir la mère pendant sa grossesse et à l’allaitement afin de lutter contre la malnutrition de l’enfant », insiste Lalhyss Randriama­nantsaina.

Un don de la BAD

Madagascar a reçu une somme de 1.000.000 de dollar offert par la banque africaine de développement (BAD), hier, au Palais des sports et de la culture Mahamasina, lors de cette célébration de la journée nationale de la nutrition. C’est une aide d’urgence destinée aux 7 districts : Tsihombe, Ambovombe, Mahafaly, Beroroha, Betioky, Ampanihy, Amboasary, les plus vulnérables face à la  malnutrition.

Helifetra Randriaminovololona