Accueil » A la une » Rallye Asacm eau vive – Combat entre jeunes pilotes
A la une Sport

Rallye Asacm eau vive – Combat entre jeunes pilotes

La  Peugeot  208  du  champion  en  titre,  Mika  Rasoamaromaka  changera  de  mains ce  weekend.

Coup d’envoi ce vendredi, de la deuxième manche du Championnat de Madagascar des rallyes. Elle s’étalera sur trois jours du côté d’Andranovelona, sur la RN4.

Les amoureux des sensations fortes gâtés. Trente-et-un équipages sont engagés pour participer au «Rallye Asacm Eau Vive», comptant pour la deuxième manche du Championnat de Madagascar des rallyes, saison 2022. Quatorze épreuves spéciales longues de 187 km seront au menu des concurrents les 17, 18 et 19 juin, aux environs d’Andranovelona, sur la RN 4. Les férus du sport mécanique ont hâte d’assister au spectacle, surtout au combat entre les jeunes pilotes qui ont animé ces dernières années le rallye local en créant une nouvelle ambiance.

De plus, les grands absents de la première manche, les frères Mika et Faniry Rasoamaromaka, sont de retour au pays, et ont annoncé qu’ils seront présents pour les manches restantes du championnat. «La course n’était pas encore lancée car nos adversaires directs n’ont pas eu pour le moment une large avance en terme de points après la première manche », confie Mika Rasoamaromaka, lors de la réunion d’informations. Ce champion en titre sera en compagnie de Fabrice Rasata Herindraibe au volant d’une Peugeot 206 cette saison. Il aura comme challengers, l’équipage Fréderic RabekotoMick Ratrimoarinosy sur Subaru Impreza, Mathieu Andrianjafy-Andry Tahina Rakotomalala aux commandes d’une Subaru, et aussi son frère, Faniry Rasoamaro­- maka, co-piloté par Mahenintsoa Randriambololona sur Peugeot 208 T16.

Pères et fils

Mathieu a dû abandonner lors du premier rallye pour cause de problème mécanique. Sans oublier bien sûr, le vainqueur du Rallye Motul, Tahina Razafinjoelina. Il sera cette fois aux côtés de Rojo Rabenanahary car Ranto Ramarokoto ne sera pas disponible. Ils conduiront la même Subaru Impreza STI.

Les anciens seront également au rendez-vous, dont quelques parents de ces jeunes pilotes. En l’occurrence, l’équipage Herilalaniaina Rasoamaromaka-Alain Rasa­minimanana sur Mitsubishi Evo X qui a terminé cinquiè­me dernièrement. Mamy Rajoelison-Tsiresy Ramiaran­jaona seront aux commandes d’une Mitsubishi Evo IV. Ils étaient classés deuxième au dernier rallye. Le père et fils Tovohery et Juan Rakoto­johary sur Clio vainqueur de son groupe M11 et huitième au général, prendront eux aussi le départ.

Le couple ancien champion, Ndrianja RajemisonFanja Ramakatsoavina sur Citroën C2 sera également de la partie. Et un autre équipage père et fils, Haja Danielson sur Mitsubishi Evo VI et son fils Elvis qui conduira une Subaru Impreza. La revanche des voitures rallyes est également très attendue. C’était les SSV qui ont fait preuve de performance lors du Rallye Motul grâce à l’exploit de Lai Kam Jansen GinghiniWilly Ratsimbazafy. Cet équipage termine en tête du classement général devant Tahina et Ranto. Deux spéciales marqueront la première journée ce vendredi, du côté de Mahavelona, en aller et retour.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter