Accueil » Faits divers » Namontana – Un détrousseur de commerçants abattu
Faits divers

Namontana – Un détrousseur de commerçants abattu

Le  détrousseur  a  été  abattu  en  plein  Namontana  par  un élément  du  service  central  antigang.

Frappé d’une balle mortelle, un détrousseur a été tué sur le coup à Anosibe. Il allait s’attaquer à un commerçant avec un sabre lorsqu’un policier en tenue civile est intervenu.

Les balles ont sifflé aux oreilles à Nanomtanana Anosibe hier aux petites heures. Un détrousseur a été abattu et un sabre a été retrouvé en sa possession. De source auprès de la police nationale, le défunt s’apprêtait à éventrer un homme avec son arme blanche lorsqu’il a été mis hors d’état de nuire. Des commerçants de légumes arpentent chaque jour les rues de Namontana et d’Anosibe très tôt le matin. Ces tenants d’étals de produits maraîchers sont surtout spécialisés dans les ventes en gros. Effectuant des déchargements aux petites heures, les véhicules qui transportent ces marchandises fraîches depuis la brousse sont rejoints par les commerçants et les revendeurs qui deviennent les cibles des détrousseurs qui écument ces rues pendant ces heures de la nuit.

Hier, un commerçant a été la proie d’une escouade de détrousseurs équipés d’armes blanches. Dans l’empressement, le premier a rejoint à pied le marché paysan de Namontana, l’exposant ainsi aux attaques des malfaiteurs qui attendent de pied ferme les piétons imprudents qui se hasardent en ces lieux. L’un des malfaiteurs avait déjà sorti son sabre et était sur le point de s’attaquer sa proie lorsqu’il a été abattu d’une balle.

Abandonné

Les informations officielles communiquées par le service de la communication et des relations avec les institutions auprès du ministère de la Sécurité publique indiquent qu’un policier armé patrouillait dans les environs au moment des faits. Dissimulé derrière une tenue civile, il a réussi à se faire passer pour un simple passant aux yeux des bandits qui n’y ont vu que du feu.

Au moment où le détrousseur muni de sabre s’y attendait le moins, le policier a ouvert le feu, le tuant sur le coup. Le commerçant pris pour cible a eu plus de peur que de mal. L’intervention policière lui a permis de s’en sortir indemne de l’attaque. Emportés par la panique, les comparses de l’individu abattu ont pris la fuite en courant comme des dératés, laissant pour mort leur acolyte, tombé sous la balle tirée par le policier.

Le sabre de l’individu tué par balle a été récupéré tandis que son corps inerte a été transporté à la morgue de l’hôpital Joseph Ravoahangy Andrianavalona à Ampefiloha. La brigade criminelle a émis un réquisitoire d’autopsie. Dans la journée d’hier, des personnes de l’entourage du défunt se sont rendues à la morgue pour procéder à une identification et récupérer le corps après autopsie.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter