Accueil » Politique » Colloque régional – De grands projets durables
Politique

Colloque régional – De grands projets durables

Andry  Rajoelina  lors  de  l’ouverture  du  colloque.

Dans son discours de clôture du colloque de Tolagnaro, le président Andry Rajoelina a indiqué que ses Velirano pour l’émergence du Sud sont basés sur « de grands projets durables ». Il a ainsi annoncé une série de projets d’infrastructures concernant chaque district des régions Androy et Anosy. Des projets mesurables et quantifiables.

La construction de pipeline pour assurer un approvisionnement en eau permanent dans les localités qui souffrent de sécheresse est en première ligne de ces projets. Il y aura, notamment le pipeline qui part de la rivière Efaho, jusqu’à Ambovombe. Un projet qui sera financé sur fonds propres de l’État. Le renforcement d’infrastructures déjà existantes est, également, dans les plans.

Une usine d’ensachage d’eau pour fournir en eau potable à près de soixante mille personnes, sera installée dans les plus brefs délais. Sa mise en place sera financée par la fondation Rajoelina. L’eau en sachet sera distribuée gratuitement par les réseaux d’association des femmes. L’émergence du Sud passe aussi par le désenclavement via la réhabilitation des principales artères routières de l’Androy et l’Anosy, que sont la RN13, la RN12A et la RN10.

Toujours dans cette logique de désenclavement, un aérodrome sera construit dans le district d’Ampanihy. L’énergie est un autre indicatif de développement. Le Sud en souffre grandement. Comme solution, l’État compte construire des parcs solaires dans chaque district des deux régions cibles. Un projet qui sera financé par l’État. Des parcs solaires qui peuvent être jumelés avec des projets agricoles ou d’élevage.

Le Sud regorge de produits de consommation.

Rehausser le niveau

La lutte contre l’insécurité alimentaire est un des challenges importants dans le Sud. Outre les projets agricoles (voir article par ailleurs), il y a la mise en place du Centre de réhabilitation nutritionnelle et médicale à Amboasary Atsimo. Un hôpital Manarapenitra y sera, également, construit. La construction de l’usine Nutriset démarrera incessamment.

Le président de la République annonce, par ailleurs, la construction de terrain synthétique dans les districts des deux régions cibles. Un gymnase sera construit à Tolagnaro et Ambovombe. Il souligne, particulièrement, les efforts que l’État déploiera pour rehausser le niveau de l’éducation dans le Sud. Le nombre de salles de classe sera augmenté autant que possible. Pareillement, pour le recrutement d’enseignants et leur formation.

Un des projets à lancer dans le Sud est l’appui à l’entrepreneuriat agricole et l’accès à l’emploi par le biais du projet Fihariana La lutte contre l’insécurité n’est pas en reste. Il y aura, prochainement, la construction d’une nouvelle Base opérationnelle avancée. Développement durable rime avec protection de l’environnement. Le projet ceinture verte sera donc lancé dans l’Androy et l’Anosy. Andry Rajoelina parle de « reboisement utile ». Il s’agit de planter des arbres dont les fruits peuvent être transformés et créer de la valeur ajoutée économique.

La culture, un des atouts du Sud.
La députée de Tsihombe attentive aux débats
L’artisanat n’a aucun secret pour le Sud.
Les députés du Sud réunis autour du président.
Tout le monde a pu prendre la parole.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter