Politique

Visite du Pape – Nouvelles mesures pour l’accueil du Saint-Père

Rigueur du dispositif. Les personnes inscrites jusqu’à la fin de ce mois uniquement pourront recevoir des badges d’accès au site de Soaman­drakizay lors de la grande messe célébrée par le Pape François le 8 septembre. « La veille à partir de 14h30 aura lieu sur la même place la rencontre du Pape avec les jeunes de tous les diocèses. Les délégations diocésaines respectives ont déjà leurs lieux d’hébergement et d’accueil dans la capitale. L’inscription préalable au sein de chaque paroisse de proximité permettra d’établir les effectifs exacts deux mois avant l’arrivée du Pape », indique un curé d’une paroisse de la capitale. Plus d’un million de personnes seront attendues au site de Soamandrakizay dont le plan d’aménagement a été approuvé par le Saint-Siège deux mois passés. Selon le système d’organisation,
« L’accès au site de Soaman­drakizay se fera à pied pour tout le monde. Des rues seront ainsi interdites à la circulation des véhicules. Le 6 septembre, le Pape sillonnera Antananarivo à bord de sa voiture Papamobile accompagné de la file des fidèles ». Les badges acquis sur inscription serviront alors de laissez-passer pendant les deux jours de rassemblement à Soamandrakizay.

Préventions
Jusqu’à la fin de ce mois également, tous les médecins en exercice ainsi que les personnes désireuses d’être formées en secourisme peuvent s’inscrire au sein de la paroisse la plus proche pour pouvoir intégrer les équipes instituées. « Avec d’innombrables personnes présentes dès l’arrivée du Pape à Ivato prévue à 10h du matin le 6 septembre, un contingent de secouristes et une équipe d’intervention médicale méritent d’être organisés dès maintenant », selon un médecin travaillant au sein d’une clinique catholique. Dans un communiqué transmis dans toutes les paroisses depuis le dimanche de Pentecôte, « Les bénévoles désirant faire partie des équipes de secours et de soins sont invités à s’inscrire au plus vite auprès de chaque paroisse ». Trois mois avant la visite apostolique du Saint-Père, l’organisation atteint un niveau de rigueur incontestable. S’agissant de l’ensemble vocal constitué après une sélection et qui animera la liturgie, les répétitions se font déjà régulièrement à l’église catholique Sacré-Cœur de Tsaramasay. Faisant suite à la création des cardinaux lors de la Pentecôte l’an dernier dont le cardinal Désiré Tsara­hazana qui célèbre son anniversaire exactement le 13 juin, le passage de cinq jours à Antananarivo sera également pour le Souverain Pontife une occasion de rendre visite officiellement au Chef de l’État Andry Rajoelina au Palais d’Iavoloha le 7 septembre.

 

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • Andry Rajoelina Ne laisse rien lui échapper et s’en fou bien également des foutage de gueule des Zanaky DADA TIM! Il fatiguera pour rien sans aucun résultat à part la défaite à chaque fois!