Accueil » Social » Réinsertion – Mise en place d‘une centre pérenne pour les sans-abri
Social

Réinsertion – Mise en place d‘une centre pérenne pour les sans-abri

Un  accord  a  été  signé  entre  la  CUA  et  la  Fondation Axian,  hier.

Environ quarante-sept enfants sans-abri et orphelins sont réinsérés dans des organisations non-gouvernementales depuis le confinement. Le secteur privé continue d’appuyer la réinsertion sociale des sans-abri en les distribuant des repas chauds, des médicaments et produits de première né­cessité en cette période d’urgence sanitaire. Cela fait quelques semaines que ces personnes rassemblées au centre d’accueil à Anosizato ont été déplacées au centre de réinsertion sociale à Isotry par le ministère de la Population, de la protection sociale et de la promotion de la femme. Suite à la demande de la CUA de faire du centre d’Anosi­zato, un centre pérenne pour les sans-abri, la réhabilitation ne tardera pas à commencer. Une signature de convention dans la réhabilitation du centre a eu lieu à l’Hôtel de ville Analakely entre la Fondation Axian et la CUA. La réhabilitation est prévue être bouclée en neuf semaines. « Ce centre d’accueil pourra recevoir deux cent soixante personnes. Des familles et des personnes célibataires pourront y habiter. Ces personnes ne resteront pas toujours à cet endroit. Elles ne font que passer pendant trois mois. Des formations leur seront dispensées pour qu’ils puissent travailler. Ce sera quelque chose qu’elles aiment faire ou qu’elles ont déjà effectué avant d’être accueillies au centre », explique Dina Rajemison, responsable de communication de Fondation Axian. Ce site comportera un dortoir réservé aux hommes et un dortoir destiné aux femmes, un dortoir réservé aux familles, un réfectoire, une infirmerie, une salle couverte polyvalente, deux salles de classe et de formation, trois blocs sanitaires et des douches, un lavoir, une cuisine et un jardin potager. Le centre sera alimenté en énergie et relié aux services d’eau et électricité de la Jirama.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter