Politique

Securité – Les militaires soumis à un contrat-programme

L’Etat-major Général de l’Armée Malagasy (EMGAM) ambitionne de réaliser en une courte durée un contrat-programme focalisé dans l’éradication de l’insécurité dans les zones rouges. Pour la Région Militaire numéro 1 (RM1) qui occupe la zone territoriale de la province d’Antananarivo, le mot d’ordre est le redressement de la sécurité dans les grandes villes et dans le milieu rural.
En marge de la passation de commandement effectuée dans le camp de la RM 1 à Analakely, hier, le nouveau responsable, le Général Jean Claude Rabenaivo Harivelo a mis en exergue la mission qui attend son département. « Un centre opérationnel est destiné à l’anticipation de crise. Il sera mis en place pour maitriser et pour assurer la coordination des tâches depuis la base jusqu’au niveau supérieur. Les renseignements transmis par le centre permettront au commandement de l’Etat-major Mixte Opérationnel de prendre les décisions nécessaires pour faire face à l’insécurité », a-t-il souligné. Toutes les instructions pour régir le Détachement Autonome de Sécurité (DAS) seront également ordonnées au sein du Centre opérationnel. L’objectif étant de se soumettre au contrat-programme élaboré par l’EMGAM.
Tous les ministères et les départements ministériels sont tenus à une culture d’excellence suite à l’instruction du Président de la Répu­blique d’exiger des résultats concrets après un an. En termes de sécurité, la population s’attend à l’amélioration de la situation après l’application des mesures prises par le ministère de la Défense nationale après le déploiement des militaires à l’occasion de l’opération de pacification. La conception de la politique stratégique en la matière est confiée au Secrétariat Permanent à la Défense et à la Sécurité.

4 commentaires

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • Puisque le Président ANR et le gouvernement veut une solution fiable et efficace pour nous! Ils font de leurs mieux pour lutter contre l’insécurité ! Oui programmer pour bien résoudre ceci ! Celui-ci fait partie des programme de notre PR et le voilà il la réalisé !

  • tout le monde veut un résultat positif sur la lutte contre l’insécurité à Madagascar , le président andry rajoelina a mis en priorité cette lutte afin d’en avoir un résultat efficace et concret .

  • Il est temps de mettre fin l’insécurité à Madagascar et c’est le projet prioritaire du président même s’il n’était pas encore bien placé, il a déjà planifié et démontré au peuple tus les moyens et les démarches pour la lutte contre l’insécurité à Madagascar!