Politique

Commémoration du 13 Mai – Les soixante-douzards ravivent le patriotisme

La manifestation estudiantine du 13 mai 1972 est mémorable dans l’histoire de Madagascar. Les anciens étudiants regroupant les associations et les partis politiques ont participé au dépôt des gerbes devant l’Hôtel de ville d’Analakely hier. Tout s’est déroulé dans le calme. La commémoration du 47e anniversaire de l’évènement du 13 mai 1972 a été marquée par la présence des soixante-douzards dirigés par Maitre Willy Razafin­jatovo alias Olala. La célébration d’hier n’a pas créé de zizanie entre les éléments des forces de l’ordre et les manifestants, comme les années précédentes. L’accès au lieu a toutefois été facilité vu que cette manifestation des anciens étudiants a obtenu l’autorisation de la Préfecture d’Antana­narivo. La fondatrice du parti Manda ho an’ny firaisam-pirenena, Lalatiana Ravololo­manana a également participé à la commémoration.
Le message lancé par les soixante-douzards à l’endroit de la génération actuelle s’est focalisée sur le patriotisme.
« La lutte se poursuit jusqu’à ce que la démocratie soit installée, jusqu’à ce que Madagascar jouisse de sa véritable indépendance. Nombreux sont les Malgaches qui ne vivent pas harmonieusement sur leurs terres, et la suspicion de corruption ainsi que le trafic d’influence de différentes formes ne cessent d’accroitre », a expliqué Willy Razafinjatovo.
La circulation aux alentours de la place de 13 mai à Analakely a été libre hier. D’autant plus que le Parvis de l’Hôtel de ville a accueilli une activité sociale qui a vu la présence de milliers de visiteurs. Malgré le fait que les associations et les partis politiques ont obtenu une autorisation pour le dépôt des gerbes, des éléments des forces de l’ordre ont été tout de même installés au niveau de l’esplanade pour encadrer l’évènement.