Accueil » Politique » CTC-19 Mahamasina – Le ministre Rakotonirina au chevet des troupes
Politique

CTC-19 Mahamasina – Le ministre Rakotonirina au chevet des troupes

Remonter le moral des troupes. Tel est l’objet de la visite du général Richard Rakotonirina, ministre de la Défense nationale, hier, au Centre de traitement Covid-19 (CTC-19), à Mahamasina.

À l’instar des autres CTC-19, ou encore, des centres hospitaliers et autres centres de santé dans tout Antana­narivo, les médecins et personnel de santé du CTC-19 de Mahamasina, sont submergés par l’afflux de patients et à bout de force. Ce centre de traitement a la particularité d’être sous la houlette des militaires. Raison pour laquelle, le ministre de la Défense nationale y fait de fréquente descente.

Si d’habitude, les visites du général Rakotonirina, à Mahamasina, ont pour but d’évaluer la qualité et l’efficacité du travail des militaires, hier, il a été question de les réconforter et leur affirmer le soutien de la hiérarchie. « Nous faisons face à une deuxième vague de contamination d’une forme particulièrement virulente du virus. C’est la raison pour laquelle nous devons faire preuve de cohésion pour gagner cette guerre sanitaire », déclare le membre du gouvernement.

Message de soutien

Le ministre de la Défense nationale adresse ainsi, sa « reconnaissance », envers les médecins et le personnel soignant autant militaire que civil qui sont au front dans la lutte contre le coronavirus. Un message de soutien qu’il émet à l’endroit des éléments de la Brigade d’intervention spéciale (BIS), et du Bataillon multi-mission (BMM), également.

Le BIS est chargé des interventions sur terrain en réponse aux appel s de détresse des citoyens sur le numéro vert 914 et du suivi des patients qui suivent leur traitement à domicile. Outre le soutien au BIS, le BMM a pour mission de distribuer les médicaments pour les malades du coronavirus suivant leur traitement à domicile et aux cas contacts.

Durant sa visite d’hier, le général Rakotonirina a, par ailleurs, fait le point avec les responsables du CTC-19 Mahamasina, sur la mise en place de la plateforme nationale de la gestion médicale (PNGM), de la riposte contre la propagation du coronavirus. Comme lors de la première vague, c’est cette entité placée sous la houlette de l’armée, qui sera chargée de la coordination des différents CTC et centres hospitaliers.

C’est à la PNGM que sera centralisé, par exemple, le nombre de lits disponibles et occupés dans les différents hôpitaux et CTC. Il pourra ainsi, orienter les familles qui contactent le 914, ou les ambulances vers les établissements ayant des places disponibles pour accueillir des patients.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter