TAEKWONDO - JO QUALIFICATION - Nicolas Ragonz reste confiant


Une toute première. Madagascar a été représenté par l’expatrié de Nantes, Nicolas de Gonzague Randria­miandrisoa, alias Ragonz, au camp d’entraînement pour les juges arbitres internationaux, qui s’est tenu du 9 au 12 mars en Algérie. Quarante juges arbitres du continent africain ont passé durant quatre jours des tests qualificatifs aux Jeux Olympiques de Paris en 2024. Le champion de France en poomsae, titulaire du grade de ceinture noire 6e dan kukkiwon, tente pour la première fois la qualification pour officier des jeux olympiques car il a déjà officié dans d’autres compétitions internationales, comme le championnat du monde et le sommet africain. «Vingt-quatre des quarante candidats, quatorze hommes et quatorze dames, seront retenus pour passer à la prochaine étape de sélection, dont les Grands Prix» explique Nicolas Ragonz. «Tout c’est quasi bien passé, le test oral, le scoring test parce que nous avons bien travaillé ça. Pareil pour le management test et le gestuel en simulation de combat. J’ai plutôt eu peur au test physique après ma récente blessure mais ça s’est bien passé tout de même » a exprimé avec confiance Nicolas Ragonz. Comme tous les autres candidats, il a reçu le certificat de participation et n’attend plus que les résultats des examens. Deux cent soixante-dix juges arbitres ont participé à ce test de sélection. L’Asie et l’Amérique ont déjà effectué le leur et celui de l’Europe aura lieu du 14 au 17 mars.
Plus récente Plus ancienne