Accueil » A la une » Pétanque – Madagascar privé de Mondial et de Jeux des îles
A la une Sport

Pétanque – Madagascar privé de Mondial et de Jeux des îles

Les dirigeants ministériels étaient présents en Espagne, en novembre.

Puisque le gouvernement, par le biais du ministère des Sports, n’a pas payé les frais de séjour des équipes nationales en Espagne, la FIPJP a décidé de suspendre Madagascar.

La pétanque malgache, qui commençait à se relever, est stoppée nette dans son élan. En effet, Madagascar est de nouveau sanctionné. La suspension a été officialisée en fin de semaine par la Fédération Internationale de Pétanque et Jeu Provençale, à travers une lettre officielle : « Le comité exécutif de la FIPJP a décidé d’exclure les équipes malgaches de toutes les compétitions, au minimum pendant un an et jusqu’à régularisation de la situation ». Cela signifie que les boulistes malgaches ne pourront pas disputer les championnats du monde de cette année.

La missive fait état d’impayés, remontant au mois de novembre 2021. Il s’agit plus précisément des frais d’hébergement des équipes nationales malgaches, qui ont disputé le Mondial à Santa Suzanna (Espagne). « Quatre mois après, le gouvernement malgache n’a toujours pas versé l’argent promis à la Fédération Sport Boules Malagasy, pour régler les frais de séjour des équipes présentes », relate la lettre.

Nous avons demandé des détails auprès des dirigeants fédéraux dans la foulée. « J’ai reçu le mail, vendredi soir, de la part de la FIPJP. Cette semaine, nous allions procéder à l’inscription pour le Mondial au Danemark. Mais notre démarche a été rejetée et voilà la réponse qu’on nous a donnée », a déploré Amiroudine Andrialemiro­vason, président de cette FSBM qui ne ménage pas ses efforts, mais qui est victime des errements du MJS.

Bizarrement

« J’avais déjà prévenu, il y a quelques jours, que l’ombre d’une sanction plane sur nous. Depuis le mois de décembre, j’enchaîne des va-et-vient incessants à Ambohijatovo, mais je n’ai toujours obtenu aucune réponse, alors qu’on est déjà au mois de mars », a-t-il regretté. La fédération internationale n’y va pas de main morte dans sa lettre. Elle cible deux dirigeants ministériels en particulier : « Seuls ont bizarrement été réglés sur place les séjours de M. le ministre des Sports, M. Hawel Mamod’Ali, et de sa directrice des sports, Mme Rosa Rakotozafy ». Nous avons essayé de contacter cette dernière pour obtenir une réaction. « On a reçu la facture en décembre. Mais l’argent n’a pas encore été débloqué pour le moment », a-t-elle répondu.

La FIPJP rajoute également que cette situation n’est pas une première. Elle précise que pareil embarras était déjà survenu du temps de feu Dolys Randriamarohaja. Cela lui a coûté environ 50 000 euros.

En raison de cette sanction, Madagascar ne pourra pas participer au Mondial tête-à-tête et en doublettes constituées, en mai au Danemark. Pareil pour le Mondial en triplettes constituées, en décembre au Bénin. « Il n’y aura aucune représentation de Madagascar aux Jeux des îles de l’océan Indien, qui devraient avoir lieu à Madagascar en 2023. Cela permettra au moins au gouvernement de ne pas formuler des promesses jamais concrétisées. (…) Si ce dernier veut tout de même ajouter notre sport au programme, toutes les fédérations qui joueraient contre Madagascar seraient à leur tour suspendues », conclut la FIPJP.

2 commentaires

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • Il y aura encore des crétins qui diront que c’est une sanction de l’UE à cause du vote  » abstention  » à l’ONU pour l’agression de l’Ukraine par la Russie ! Chiche …

  • Comment peut-on en arriver là ? Concernant le football, un argent fou est débloqué pour ne jamais obtenir un titre continental, encore moins mondial. Et cela est normal car le foot de haut niveau, comme dans d’autres sports collectifs , est impossible à atteindre pour un petit pays comme le notre. Par contre, les sports individuels peuvent être porteurs de résultats de haut niveau compte tenu du potentiel personnel de certains de nos jeunes. C’est le cas en pétanque, comme cela peut être le cas en athlétisme, lutte, boxe, haltérophilie, judo, … Nous devons choisir et bien cibler nos sports , en fonction de nos moyens. Scandaleux donc que la pétanque soit sanctionnée alors qu’elle est une des meilleures du monde. Quand aurons nous une politique sportive vraiment adaptée à nos possibilités, comme le fait la Jamaïque avec l’athlétisme ???