Cross-country de Manakara - Mampitroatse et Ralisinirina intraitables


Le roi et la reine incontestés de la discipline. Marthe Ralisinirina et Mampitraotse ont confirmé leur statut de favori aux championnats de Madagascar de cross-country qui se sont déroulés, samedi, à Manakara. Sans con­tes­tation et sans adversaire. Mampitraotse vient de signer son quatrième sacre d’affilée à Manakara. Il s’est adjugé le titre de champion de Madagascar de cross-country lors du championnat de Madagascar joué samedi dans la capitale de la région Fitovinany. Le sociétaire de COSPN Boeny n’a pas réellement d’adversaire et a profité du parcours plat et du climat favorable à la bonne respiration et à la bonne cadence lui permettant de réaliser de bon chrono. Il a bouclé les 10 km en 31’10 laissant loin derrière lui son poursuivant direct. Il a amélioré de 56 secondes son ancien temps réalisé l’année dernière à Tsiroa­nomandidy (32’06). Jusqu’à la première boucle de la distance, tous les coureurs sont au même rythme et ont essayé de se bousculer au premier rang mais cela n’a perturbé en rien les loups à la dent longue de la discipline. À la deuxième boucle, les favoris commencent à se détacher et petit à petit Mampitraotse prend les rênes. Tsima Tahirinjanahary de COSFA (32’04) et Hervé Patrick Ralaiarimanana de COSFA (32’08) ont terminé deuxième et troisième de la distance. Pour le DTN de la Fédé­ration malgache de l’athlétisme Hery Rambeloson, il a expliqué que « La FMa est satisfaite de l’organisation, tout a été fait selon nos prévisions. Malgré les deux reports occasionnés par les intempéries, toutes les ligues ont montré de bonnes volontés d’honorer le premier rendez-vous des cham­pionnats de Madagascar. Dom­- mage que les athlètes de Diana sont obligés de faire demi-tour faute de coupure de route à cause du dernier cyclone qui a frappé cette partie de l’Ile. Durant le championnat, les athlètes peuvent s’exprimer sans contrainte, c’était une belle journée permettant de réaliser des bons chronos », conclut-il. Dans la catégorie senior dames, la voie est libre pour Marthe Ralisinirina du 3FB. Semi-marathon Elle remporte son troisième titre après 2021. Elle a bouclé la distance de 8 km en 30’07 suivie de Nathalie Rasoariniaina de CAMJ Itasy (31’06) et de Marie Raonja­nirina de Cat Haute Matsiatra (31’42). 286 athlètes issus de dix ligues se sont affrontés lors de ce premier rendez-vous organisé sous le règne de Dominique Raherison Président de la Fédération malgache de l’athlétisme. Pour le prochain évènement de course longue distance, la Fédération malgache de l’athlétisme donne déjà rendez-vous aux coureurs aguerris au semi-marathon qui aura lieu à Fort-Dauphin le 28 mai prochain. Pour David Laurencien Raza­fitahina, CTR de la ligue régionale Anosy, il a expliqué que « Toutes les délégations sont satisfaites du déroulement du championnat de Madagascar de cross-country. C’est la première fois que la ville de Manakara a hébergé un tel évènement. avec le bon investissement de la Fma épaulée par ses sponsors Telma et Eau vive, tout le monde a eu son compte et vise déjà l’étape suivante », conclut-il.
Plus récente Plus ancienne