Economie

Administration – La capacité des agents à rehausser

Les entités formatrices misent sur des formations sur mesure pour le développement communautaire.

Professionnalisme. C’est l’objectif que se fixe le Centre de recherche, d’études et d’appui à l’analyse économique (CREAM) en s’associant avec le Conservatoire national des arts et métiers (CNAM) en vue de combler les lacunes en matière de compétence constatées chez certains agents en charge d’institution nationaux et régionaux. « Le monde du travail évolue au fil des années, les formations sont ainsi indispensables pour se mettre à jour malgré les expériences déjà acquises. Raison pour laquelle, ce partenariat de nature public privé a été initié. L’objectif étant d’aligner les compétences cumulées de ces agents durant les années d’expériences professionnelles avec les besoins du plan émergence sur le volet développement socio-économique. », explique Eric Jean Michel Rakotomanana, directeur général du CREAM. Une façon pour ce responsable de rassurer sur les impacts attendus de ces formations dispensées par le CNAM et qui sont destinées, en priorité, aux responsables des collectivités territoriales décentralisées. D’après les responsables de ces deux entités, les axes de priorité de ces formations dépendront des besoins de chacun de ces agents responsables, de manière à obtenir des programmes sur mesure pour chacune des collectivités.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter