TENNIS- CHAMPIONNAT D’AFRIQUE AUSTRALE - Madagascar contre Botswana en demi-finales


Les raquettes malgaches aborderont les demi-finales avec confiance. Les filles, comme les garçons, joueront contre les Botswanaises en demi-finales. Des demi-finales à portée des mains ou plutôt au bout de la raquette. Le championnat d’Afrique australe de tennis pour les garçons U14 et filles U16, qui se joue actuellement à Harare au Zimbabwe, approche de son dénouement. Les jeunes raquettes malgaches ont abordé leurs quarts de finale avec facilité durant les trois premières rencontres jouées par Mitia Voavy Andraina, Mirindra Razafina­rivo et Mirija Andriantefi­hasina. Mahery Raoily s’est incliné au super tie break, obligeant les deux garçons malgaches à jouer au double décisif acquis avec la manière. Madagascar a gagné 2-0 chez les filles et 2-1 chez les garçons. Chez les filles, Mitia Voavy Andraina a battu en deux sets (6/1 6/0) la Zimbab­wéenne Zahara El Zein dans un match trop facile. Dès l’entame du match, la jeune Malgache s’est montrée intraitable. Elle a étouffé d’entrée son adversaire en gagnant sa mise en jeu, puis elle a réussi à la breaker. Zahara El Zein n’a gagné qu’un jeu durant le premier set bouclé en moins de trente cinq minutes. La deuxième manche n’a été qu’un cauchemar pour la joueuse du pays hôte. Mitia Voavy Andraina ne fait qu’étaler tout son talent. Elle a bouclé le set en 6/0. Un double décisif Mirindra Razafinarivo a battu la Zimbabwéenne en deux manches (6/2 6/3) sans forcer. Fidèle à son style de jeu qui joue avec de la patien­ce, Mirindra Razafinarivo a su alterner rapidité et contrepied, ce qui a empêché son adversaire de construire son jeu. Mirindra Razafinarivo a réussi à la breaker par deux fois et elle n’a fait que gérer son avance. Chez les garçons, Mirija Andriantefihasina, récemment titré champion d’Afrique australe en individuel, s’est imposé en taille patron devant le Zimbabwéen Myles Murin­dagomo en deux manches (6/1 6/1). Malgré l’appui des supporteurs qui ont encouragé leur jeune compatriote, Mirija Andriantefihasina est resté imperturbable. Sa mission est simple: gagner le match d’une manière claire et nette pour éviter les anti-jeux des locaux et c’est chose faite. Le deuxième garçon malgache, Mahery Raoily, s’est incliné en trois manches (6/4 1/6 11/13). Cette défaite a obligé les deux équipes à jouer le double décisif pour se départager. La paire Mirija Andriantefihasina/Mahery Raoily se sont imposés en 2 sets 6/4 6/2. Par les victoires combinées filles et garçons, Madagascar est premier de la poule A et affronte le Botswana deuxième de la poule B. Après le match, Mahery Raoily a donné une réaction à chaud: « Le simple a été très dur, je suis passé très près de la victoire. Malgré une très grande déception, j'ai réussi à me remobiliser pour le double décisif. » Quant à Mirija, il a expliqué que « pendant le double décisif, j'étais assez tendu au début, mais j'ai réussi à me libérer au fil du match ». Concernant les demi-finales de ce jour, Zarah Razafi­mahatratra, coach de l’équipe nationale donne son avis: « Je pense qu'on est plus confiante que jamais, mais il faut continuer à se battre. C’est plutôt faible que le Zimbabwe, mais on va jouer avec beaucoup d’humilité et de respect sans sous-estimer l’adversaire », confie Zarah Razafimahatratra.  
Plus récente Plus ancienne