MANDROSONORO - La foudre tue quatre enfants


Nouvelle atterrante. Les aléas météorologiques continuent de faire de victimes. Cette fois, dans l’Amoron’i Mania, plus précisément à Masindia, un fokontany aux confins de Mandrosonoro, quatre enfants d’une seule famille sont morts foudroyés. Le drame a eu lieu jeudi après-midi, sous de fortes pluies. Les villageois se sont mis à l’abri dès que les coups de tonnerre assourdissants deviennent de plus en plus menaçants. Seuls à la maison, les pauvres gosses ont mortellement reçu la décharge. Pire encore, leur habitation en toit de chaume s’est embrasée. Saisi d’une peur intense, l’entourage n’aurait pu rien y faire. L’incendie a complètement dévoré la maison. Les quatre victimes ont été extraites des décombres. Leurs corps sans vie carbonisés ont été méconnaissables. La commune de Mandrosonoro a présenté ses condoléances à la famille endeuillée. Toujours cette semaine, onze personnes ont également été frappées par la foudre dans le district d’Ambohimahasoa. Deux n’ont pas survécu. Les autres ont été soignées à l’hôpital. La catastrophe est impossible à prévenir. Il vaut mieux rester bien chez soi au moindre éclair dans le ciel.
Plus récente Plus ancienne