Accueil » Politique » Incident au Sénat – Un nouveau sénateur élu s’introduit avant la passation
Politique

Incident au Sénat – Un nouveau sénateur élu s’introduit avant la passation

Le président du Sénat Rivo Rakotovao s'est exprimé en tant que chef d'Institution sur cet incident.

La présence de l’équipe d’un sénateur nouvellement   élu a provoqué un malaise à Anosikely, hier. Une liberté prise qui n’a pas été au goût des sénateurs actuels, d’autant que les responsables du Palais n’ont pas été avisés préalablement. C’est d’un ton ferme que le président du Sénat, Rivo Rakotovao, a dénoncé l’attitude qu’il a qualifiée d’inadmissible, hier.

Équipés de matériel de nettoyage et d’accessoires de décoration, les éléments de ce sénateur ont pris la liberté de s’introduire au Palais du Sénat. En tant que président en exercice, Rivo Rakotovao s’est dit choqué et il n’a pas caché sa frustration à son entrée dans la salle de séance à l’occasion de la présentation du rapport d’enquête parlementaire.

« Tant que la passation n’a pas lieu, je suis toujours le président du Sénat. Il faut un minimum de respect et de politesse avant de pénétrer dans un bureau », s’insurge Rivo Rakotovao. Ces éléments ont voulu aménager le bureau pour que le futur locataire puisse s’installer à partir de la semaine prochaine où se tiendra la première réunion des nouveaux parlementaires.

Le désaccord se situe sur la question du temps. Au regard des sénateurs encore en activité, leur mandat ne prend fin que le 21 janvier 2021 à minuit. « Le président de la Haute Cour Constitutionnelle l’a rappelé à l’endroit de tous les parlementaires », note le sénateur Mourad Abdirassoul, qui rassure : « Nous sommes prêts à procéder à la passation. Tous les documents vous seront remis, et même le matériel que nous avons utilisé vous sera remis ».

Certains responsables du Palais étaient présents à Anosikely durant l’incident d’hier. Mais aucun d’entre eux, selon le président Rivo Rakotovao, n’a voulu s’interposer. « C’est quand même étonnant mais ce n’est pas un fait nouveau. Un cas similaire s’est déjà produit lors du mouvement des soixante-treize députés en 2018 durant lequel des manifestants ont voulu entrer dans le Palais », se souvient-il.

L’entrée en fonction des sénateurs fraîchement élus se fera dans quelques jours. Les  nouveaux membres de la Chambre haute tiendront une session spéciale. Le personnel du Palais d’Anosikely, notamment les agents de nettoyage se préparent à cet événement. Le changement est déjà perçu dans le comportement de chacun. Les nouveaux locataires sont là pour un mandat de cinq ans.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi