Accueil » Social » Covid-19 – Le test de dépistage inaccessible
Social

Covid-19 – Le test de dépistage inaccessible

Le test de dépistage de la Covid-19 n’est pas gratuit. « C’est 50 000 ariary le coût du test pour les individus qui présentent les symptômes du coronavirus et qui ne sont pas hospitalisés ici. », répond un réceptionniste d’un hôpital public à Antananarivo à Sidonie, une jeune femme qui a voulu passer le test de dépistage de la Covid-19. « Je ne sens plus d’odeur, depuis quelques jours. Je veux faire le test pour savoir si c’est le coronavirus que j’ai ou non pour prendre les précautions nécessaires. », lance cette jeune femme qui rentre d’un voyage. Cette somme servirait à l’achat des réactifs, selon des explications. Sidonie n’avait pas en poche la somme que l’hôpital demandait. Elle est allée dans un autre hôpital qui prend en charge, également, les patients atteints du coronavirus. Là encore, elle a vu refuser sa demande. « Les responsables m’ont dit que le test est réservé aux patients de l’hôpital. », rajoute-t-elle. Jusqu’à hier, les tests de dépistage de la Covid-19 ne sont pas accessibles à tous. « Nos réactifs sont limités, c’est pourquoi, on ne peut pas faire un dépistage de masse, pour le moment.», indique une source auprès d’un hôpital.

Le ministre de la Santé publique, le professeur Hanitrala Jean Louis Rakotovao, a annoncé, mardi soir, la réouverture du centre de traitement Covid-19 à Andohatapenaka, pour le dépistage gratuit de la maladie, à Antananarivo. Près de vingt personnes sont venues dans ce centre, au lendemain de la déclaration. Elles sont rentrées bredouilles. Le centre n’était pas encore ouvert. « Des responsables du ministère de la Santé publique sont déjà venus, ce jour. Ils n’ont pas encore fait d’installation. », affirme une source à Andohatapenaka. La réouverture de ce centre est prévu pour ce jour, ou demain, indique un responsable du ministère de la Santé publique.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi