Social

Transfusion sanguine – La pénurie de poche de sang résolue

Avant-hier, une rupture de stock de sang survenue au niveau de la direction de la transfusion sanguine (DTS) a été évitée de peu. Selon les explications, trois groupes sanguins ont été épuisés. Ce qui a causé une panique chez certains malades. « Les groupes sanguins O, A, B ont été les plus difficiles à trouver dimanche », affirme le Professeur Olivat Rakoto Alson Aimée, Directeur du Centre Hospitalier Universitaire Joseph Ravoahangy Andrianavalona (CHUJRA). Cette pénurie est due à l’augmentation du besoin en sang durant cette journée. « Plusieurs malades ont nécessité des transfusions, dont des femmes qui viennent d’accoucher ou des malades qui devaient être opérés dans la matinée de dimanche », explique le Directeur du CHUJRA.

Une responsable au sein de la banque de sang a expliqué que le groupe sanguin O et le A sont les plus difficiles à trouver pour la matinée d’hier. Pour pallier cette pénurie, une grande mobilisation a été organisée afin de collecter plus de poche de sang. « Plusieurs donneurs ont été contactés pour donner de leur sang. Nombreux ont répondu présent », enchaine-t-elle.

Dans la région d’Analamanga, la Direction de la Transfusion Sanguine est la banque de sang qui approvisionne les centres hospitaliers dans la capitale. Le problème de pénurie de poche de sang est également dû à l’insuffisance de donneurs dans cette banque de sang. « Il est nécessaire que toute personne en bonne santé donne de son sang pour approvisionner la banque dans une situation comme celle-ci. Dans la démarche, une enquête médicale est effectuée préalablement à la prise de sang. Dans la majeure partie, sur cent donneurs, seulement quarante d’entre eux peuvent en donner », conclut-elle.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter