Sport

Karate – Championnats d’Afrique : Les champions nationaux en regroupement

Les meilleurs par catégorie constituent la présélection.

Le coup d’envoi de la préparation aux compétitions internationales pour cette saison a été lancé hier, au palais des sports à Mahamasina.

C’est la rentrée. La Fédération de karate-do de Mada­gas­car (FKM), avec son équipe technique, a lancé hier, au palais des sports, le regroupement des athlètes en vue des compétitions internationales qui figurent dans son programme d’activités. « Sans interruption, ce sera un regroupement continu en vue de toutes les sorties internationales pour cette saison », souligne le président de la fédération, Solofonirina Barijaona Andrianavo­manana. L’une des plus proches sera les championnats d’Afrique des cadets, juniors et seniors.

Ce sommet continental qui compte pour la qualification aux Jeux Olympiques de Tokyo, aura lieu à Tanger au Maroc, du 7 au 9 février. Beaucoup d’autres tournois qualificatifs figurent dans le calendrier de la fédération mondiale, entre autres, toutes les compétitions de Première League ou aussi les grands Opens, comme l’Open de Paris programmé du 24 au 26 janvier, mais « tous ces déplacements dépendront des moyens financiers », précise le numéro un de la FKM.

Pour les meilleurs
La fédération prépare également, dès maintenant, les jeunes en vue des Jeux Olympiques de la jeunesse à Dakar au Sénégal en 2022, la première version dans le continent africain. « Nous voulons bien, si possible, présenter plusieurs combattants comme, par exemple, aux championnats d’Afrique au Maroc , mais vu la difficulté financière actuelle, nous n’enverrons que les meilleurs, seulement trois ou quatre, iront défendre les couleurs nationales », a mentionné le président de la fédération.

Selon le communiqué de la fédération, le regroupement quotidien de 6h30 à 10h concerne uniquement tous les champions nationaux, saison 2019, cadets, juniors et séniors en kumite et kata. «On a programmé le regroupement tôt le matin, car beaucoup de présélectionnés vont à l’école ou au travail dans la journée. De plus, on est en période de pluie », explique le président de la fédération. Plusieurs membres du staff technique de la fédération, dirigés par le directeur technique national, Roger Randrianjohary, assurent leur encadrement.