Social

Circulation – La police de la route reprend du service à Tana

La capitale revoit les policiers de la route reprendre leur fonction. 

Après un moment de suspension, la police de la route reprend son activité, du moins dans la capitale. « Pour Tana, les agents de police, qui ont déjà suivi des formations depuis le 6 janvier, reprendront leurs activités », a-t-on annoncé durant la conférence de presse hier. À entendre les propos durant cette conférence, des mesures ont été prises afin de pallier des pratiques faisant mauvaise réputation des policiers de la route. « Des recyclages ont eu lieu afin que les policiers de la route puissent avoir le bon comportement face à toute forme de corruption », explique le Commissaire Ainanirina Albert Estel, Directeur de Cabinet au sein du ministère de la sécurité publique. Dans cette optique, la ligne verte est remise sur pied pour tout signalement de cas de corruption. « Aucune forme de corruption ne sera tolérée cette foi-ci. Dans ce sens, l’Inspection générale de la Police Nationale prendra part à ce projet », enchaîne-t-il. Dans les autres régions, leurs services reprendront d’ici deux semaines après que des formations y seront organisées.