Accueil » Economie » SPM – Pour un prix raisonnable du ciment
Economie

SPM – Pour un prix raisonnable du ciment

Le  prix  du  sac  de  ciment  monte  semaine après  semaine.

Une cargaison de 35 000 tonnes de ciment, importée par la société « State Procurment of Madagascar » (SPM), vient d’être débarquée au port de Toamasina. Selon le directeur général de la société, Solo Andriamanampisoa, l’arrivée de ce ciment devrait contribuer à résoudre les problèmes concernant particulière- ment les prix aux consommateurs et autres usagers du matériau. Il s’agira, a-t-il expliqué, d’arriver à trouver des prix raisonnables pour tous… et pour la société et pour les consommateurs. « Car la société ne pourra pas vendre à perte, à moins que l’État soit disposé à combler le gap. Mais cela dépend aussi de la qualité du ciment… », s’empresse-t-il encore d’ajouter.

S’agissant du juste prix recherché, des études sont déjà en cours. Toutefois, le DG n’a pas pipé mot quant à une éventuelle continuation de ses importations de ciment. Par contre, il n’a pas omis d’annoncer ses remerciements aux hautes autorités de l’État, notamment le Président de la République, Andry Rajoelina et le ministre de l’Industrialisa­tion, du commerce et de la consommation, Edgard Razafindravahy, lesquels lui ont donné leur aval pour cette importation.

Au niveau de la direction générale du commerce et de la consommation, on s’active déjà sur les moyens de contenir toutes les éventuelles spéculations sur les prix du ciment. D’ores et déjà, on annonce que des mesures seront prises à l’encontre de ces spéculateurs… qu’ils soient grossistes ou détaillants. Lors de ses récentes descentes sur terrain et après avoir effectué les calculs nécessaires, le ministère de l’Industrialisation, du commer­ce et de la consommation a constaté que des commerçants véreux écoulent le sac de ciment de 50kg à 40 000 ariary voire plus.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter