Accueil » Social » Environnement – « Madagascar doit être recouvert de forêt »
Social

Environnement – « Madagascar doit être recouvert de forêt »

« Madagascar doit être recouvert de forêt, par tous les moyens », déclare la Vice ministre de la Reforestation, Hortensia Antoinesie Haingosoa, jeudi. Son département projette d’établir une politique nationale, pour assurer la reforestation de Madagascar. Cela, avant l’ouverture de la campagne de reboisement, 2021-2022. « Tout le monde sera impliqué dans ce programme de l’État», enchaine-t-elle.

150 000 Hectares à reboiser pour l’an 2021-2022. Soit, 150 millions de jeunes plants à mettre en terre, en un an. Tel est le défi que se lance l’État, cette année. Toutes les forces vives, à savoir, la société civile, les citoyens, chaque département ministériel, les organismes non gouvernementaux et les associations, les partenaires techniques et financiers, le secteur privé, les collectivités territoriales décentralisées, seront mobilisées, afin d’atteindre l’objectif de reverdir Mada­gascar.

Impacts positifs

Le boisement/ reboisement s’effectuera au niveau de l’école, au niveau de la communauté, dans les terrains domaniaux. « Si toute la population arrive à planter dix arbres, chacune, cela aura des impacts positifs. Cela contribuera à sauver nos compatriotes qui souffrent des impacts de la sécheresse dans le Sud, à lutter contre cette pollution de l’air grandissante, à lutter contre le tarissement des sources d’eau», encourage Hortensia Antoi­nesie Haingosoa.

Des activités de sensibilisation, d’information, éducation et communication, de mise en place de pépinières à grande échelle et de proximité, des projets de reboisement intensif, des projets de restauration au niveau des aires protégées, et de reboisement régionaux et communaux, voire des activités de boisement/ reboisement qui ciblent les ménages seront menés, dans le cadre de la mise en œuvre de cette politique nationale de reforestation.

Lors de la dernière campagne, une superficie de 45 000 hectares a été reboisée. Le taux de réussite du dernier reboisement serait de 85%, selon Hortensia Antoinesie Haingosoa. « Tout le monde doit avoir un sentiment d’appartenance, pour que notre projet de reverdir Madagascar réussisse. Comme lorsque vous plantez un papayer dans votre cour, vous l’arrosez assez souvent, pour qu’il pousse et se développe », lance la vice ministre, pour inciter tout le monde à assurer le suivi des jeunes plants mis à terre.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter