Océan indien

Saison cyclonique 2018-2019 – Un mois de novembre dynamique

Alcide, Bouchra et Gaja sont les premiers cyclones qui se sont formés dans l’océan Indien en ce mois de novembre.

L’océan Indien enregistre en novembre une activité cyclonique plutôt rythmée. Depuis le début de ce mois, trois systèmes ont été baptisés.

Ce mois de novembre était attendu actif en termes d’activité cyclonique. Les tendances publiées à la fin du mois d’octobre annonçaient un redémarrage de l’activité durant la première quinzaine de novembre. La formation du cyclone intense Alcide et de la forte tempête Bouchra ont confirmé ces prévisions.

Notons que la genèse de deux phénomènes cycloniques dès le mois de novembre n’a rien d’exceptionnelle. En revanche, l’épisode Alcide entre dans la catégorie des systèmes marquants de l’histoire cyclonique du bassin Sud-Ouest de l’océan indien.

Habituellement, la partie Est du bassin est la zone de cyclogenèse préférentielle en début de saison. Il est déjà arrivé que des cyclones tropicaux intenses voire très intenses évoluent dans cette zone inhabitée en novembre.
Par contre, voir un cyclone tropical intense sur la partie Ouest du bassin (à l’Ouest du méridien 55E) et aussi proche des terres habitées dès ce mois, constitue un fait très inhabituel ! Alcide est un phénomène que les météorologues et passionnés n’oublieront pas de sitôt.

Cyclogenèse
Hormis les systèmes Alcide et Bouchra qui sont nés sur la partie Sud de l’océan indien, quelques mots sur l’activité cyclonique qui a également repris au Nord de l’équateur.
Gaja, c’est le nom de la tempête tropicale qui évolue actuellement dans le Golfe du Bengale. Il est
prévu que le phénomène atterrisse sur le Sud-Est de l’Inde entre les villes de Nagappattinam et Chennai, probablement jeudi, selon le CMRS de New Delhi. Une alerte cyclonique est en cours pour les régions côtières du nord du Tamil Nadu et de Puducherry.

Précisons que la naissance d’une tempête tropicale au mois de novembre dans l’océan indien Nord est tout à fait normale. Cette période qui est généralement active sur cette partie de l’océan indien, est également un mois propice à la formation de système puissant dans cette zone. Gaja et Bouchra peuvent être considérés comme des systèmes jumeaux, leurs cyclogenèses s’étant déroulées simultanément de part et d’autre de l’équateur.

© JIR