EXPOSITION - Razafindralambo, maître du collage à la Galerie Mozaik


Des douzaines d'œuvres de Jean Nirina Razafindralambo sont actuellement exposées à la Galerie Mozaik Antsahabe, jusqu'au 27 septembre. L'artiste talentueux Jean Nirina Razafin­dralambo invite le public à plonger dans son univers artistique captivant avec son exposition intitulée « Rhapsodie Picturale », qui se tient actuellement à la Galerie Mozaik Antsahabe. Cette exposition exceptionnelle est ouverte au grand public à partir d'aujourd'hui et se poursuivra jusqu'au 27 septembre. Elle présente plus de douze tableaux réalisés en collages, chacun reflétant avec éclat la richesse de la culture malgache, en particulier la musique et les instruments traditionnels. Les œuvres, dominées par des teintes de rouge et de noir, sont un témoignage visuel de la passion inébranlable de l'artiste pour son héritage culturel et sa musique bien-aimée. Dans chacune de ses créations, qu'il s'agisse de toiles, de peintures ou de collages, quelque chose de fantastique transparaît discrètement. Cet artiste se spécialise dans la peinture mixte à visée ethnographique, créant des portraits et des scènes de la vie quotidienne, plus ou moins abstraits, où émergent peu à peu des personnages captivants.

Un talent d’enfance

« Dans cette exposition, vous trouverez douze tableaux, bien que deux de mes œuvres les plus récentes soient encore en France, exposées lors de notre dernière exposition intitulée Kanto gasy. Mes tableaux sont tous réalisés en collages, à partir de cartons non utilisés et de vieux journaux, pour créer une œuvre d'art authentique. Ma passion pour la musique transparaît également dans cette collection. Je me concentre sur la technique et le réalisme, ce qui me distingue en tant qu'artiste », souligne-t-il. Le parcours artistique de Jean Nirina Razafin­dralambo a débuté dans le monde de l'art plastique dès son enfance, en 1989. En 2003, il a fait le choix de faire de l'art sa profession en inaugurant sa première exposition à l'Institut Français de Madagascar. Depuis lors, il n'a cessé d'approfondir son art, participant à des expositions internationales au Sénégal, en Grande-Bretagne et à Paris, en se focalisant sur le collage. « C'était mon plus grand rêve de pouvoir voyager à l'étranger à travers l'art et mes tableaux », confie-t-il avec enthousiasme.
Plus récente Plus ancienne