Accueil » Sport » Rallye – Le duo Mika-Fafah survole le Tour de Tana
Sport

Rallye – Le duo Mika-Fafah survole le Tour de Tana

Mika et Fafah au passage du désormais célèbre du triple saut.

Troisième victoire consécutive pour Mika et Fafah à bord de la Peugeot 208. Les équipages Fred-Mick et Mathieu-Dina, sur Subaru Impreza, complètent le podium.

MIKA Rasoamaromaka et Fabrice Rasata (Peugeot 208) réalisent la passe de trois. Ils ont remporté le 20e Tour de Tana Toyota by Sicam, hier. « Très content. On s’est régalé dans la fameuse PK29,5. Ce succès est très important pour le championnat et rendez-vous au RIM en octobre », s’est exclamé Mika à l’arrivée finale à Ankorondrano.

Cette victoire a été acquise d’une main de maître, encore une fois. Cinq temps scratch sur six spéciales, samedi, et deux autres chronos de référence sur quatre épreuves, hier. Mika et Fafah ont bouclé les 101 km en 1h 12min 39,1sec. Soit 56,9sec d’ avance sur Frédéric Rabekoto et Mick Ratrimoarinosy (Subaru Impreza). Rien à faire face à la 208 R5. Une machine ultra-performante, avec un équipage diablement efficace à son bord. Comme au Rallye Vakinankaratra et au Rallye du Boeny, Mika et Fafah ont dominé les débats de façon outrageuse. Fred et Mick se consoleront avec le meilleur temps de la Power Stage (ES10).

La troisième marche du podium a été trustée par Mathieu et Dina Andrianjafy (Subaru Impreza M12), à 2min 59,9sec. Ils ont limité la casse au terme d’un weekend « frustrant ». La faute à un turbo défaillant notamment. ZZM est, néanmoins, contraint de céder le leadership du championnat pilotes au vainqueur du jour.

Bataille serrée

Dans notre édition de jeudi dernier, nous avions titré « la révolution SSV est en marche ». Et les side-by-side vehicles ont fait parler la poudre durant ce Tour. Hassnein Tahora et Rivo Raberiaka (Polaris Pro XP) ont terminé au pied du podium (+3min 55,7sec). Tandis que Yan Lai Kam et Mamy Rajoelison (Canam Maverick) ont complété le top 5 (+6min 25,3sec), après une bataille serrée avec Mamy Patrick Solofonirina et Marc Randrianomanana (Subaru Impreza). Boom se classe finalement sixième pour son retour en 4RM (+6min 28,8sec).

En poursuivant au classement, l’on retrouve le premier équipage en tout terrain. Freddy Rakotomanga et Jimmy Rabenantoandro (Isuzu D-Max) ont fini au septième rang (+8min 07,2sec). Ils devancent de quelques miettes Olivier Ramiandrisoa et Nathanaël Young (Citroën C2), lauréats du tableau deux-roues motrices (+8min 10,2sec). Grâce à ce nouveau résultat probant, Olivier se rapproche encore un peu plus du titre en 2RM. Il se dirige tout droit vers sa troisième couronne nationale. Lui qui avait déjà été sacré à deux reprises avec son ancienne Subaru auparavant.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter