Economie

Coopération : L’Indonésie s’intéresse au transport ferroviaire

Le géant indonésien des chemins de fer PT Industrikereta api ( INKA ) veut investir à Madagascar. Il s’agit de la création d’une nouvelle ligne ferroviaire reliant Andriamena au port de Toamasina. Dans le cadre de la visite de la ministre des entreprises publiques indonésienne, une première délégation a rencontré les acteurs malgaches à Ivato. Dans les présentations, la société INKA s’intéresse au transport de minerais produits par la société KRAOMA. « Il y a déjà une voie ferrée reliant Morarano à Toamasina d’une longueur de 490 kilomètres. Toutefois, une partie de la production est transportée en camions. Ainsi, une nouvelle tracée plus courte de 220 kilomètres est à l’étude », annonce le directeur de INKA.

Une importante délégation est ainsi attendue à partir du 14 septembre. Le but de cette visite est de développer la coopération entre Madagascar et l’Indonésie. « Une large gamme de proposition est ouverte à Madagascar. Pour cette fois, nous nous concentrons sur le transport et la mine. Nous attendons à l’issue de cette visite la signature d’un protocole d’accord », annonce Axioma Anindita Harimuti, le nouveau chargé d’affaire en pied de la République d’Indonésie.

L’accord diplomatique entre Madagascar et l’Indonésie aura 45 ans en décembre. Au-delà des affinités culturelles et linguistiques, la relation bilatérale entre les deux pays s’étend vers d’autres domaines. L’entreprise à capitaux publics INKA est spécialisée dans la construction de locomotive. Avec la saturation du réseau viaire à Antananarivo, le développement du chemin de fer est une issue d’autant qu’un pays voisin a ses compétences pour le faire.

2 commentaires

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • L’Indonésie n’est pas une industrie de construction du chemin de fer. Pourquoi les décideurs malgaches s’intéresse à leur Bien grâce à leur effort d’industrialisation avec la Chine, les pays-bas dans le passé colonial, voire l’Allemagne.
    Madagascar ne peut-elle pas dialoguer directement avec les puissances industrielles ferroviaires ?
    Alors que l’origine des chemins de fer malgache est la France.
    http :// www .entreprises-coloniales .fr/inde-indochine/Construc._chfer_indo-chinois. pdf

  • IL EST NECESSAIRE QUE LES GOUVERNANTS QUAND ILS TRAITENT DES MARCHES SUR LE SOL MALGACHE FASSE DES DEALS GAGNANTS/GAGNANTS OBLIGER CERTAINS PAYS OU SOCIETE INSTALLES SUR LE TERRITOIRE A LES OBLIGER AU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE DE MADAGASCAR