Accueil » Actualités » Jeunesse – Précocité de l’activité sexuelle chez les filles
Actualités Social

Jeunesse – Précocité de l’activité sexuelle chez les filles

Préoccupante. Les jeunes filles devancent de très loin les garçons, en termes d’activité sexuelle. L’enquête démographique et de la santé (EDS IV) et l’enquête nationale sur le suivi des indicateurs des Objectifs des millénaires (ENSOMD) de 2012 et 2013 indiquent que 17% des jeunes filles de 15 à 24 ans ont eu leur premier rapport sexuel, avant leurs 15 ans, tandis que ce taux est de 9% seulement, chez le sexe opposé.
Par ailleurs, le taux de fécondité et la grossesse précoce n’ont cessé d’augmenter, chez les jeunes de 15 à 19 ans. Les statistiques sont passées de 148 sur 1000 en 2008, contre 164 sur 1 000, 4 ans plus tard. Et 32% des jeunes filles de cette même tranche d’âge ont déjà accouché d’un enfant.
Cette frange de la population est confrontée à plusieurs problèmes, favorisant l’accès à l’activité sexuelle précoce. À part le comportement et le manque de connaissance chez ces jeunes, ils font également face à des infrastructures défaillantes, des offres de services limitées. Ils sont aussi victimes d’une pratique coutumière qui les obligent à se marier très jeunes.
Dans tous les cas, leur avenir est compromis, avec des pratiques sexuelles précoces. Des maladies incommodantes, comme la fistule qui se produit souvent, lors d’un accouchement précoce. La gros­sesse constitue également une cause majeure de décès chez les jeunes filles, en raison des complications lors des accouchements.
Madagascar organisera à partir de ce jour, la conférence nationale sur la Planification familiale, au Carlton Anosy. Le cas des jeunes filles sera notamment soulevée.

Miangaly Ralitera

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter