Accueil » A la une » Afrobasket U18 – La finale et le Mondial dans le panier
A la une Sport

Afrobasket U18 – La finale et le Mondial dans le panier

Madagascar a battu le Mali sur le score de 84 à 81 en demi-finale de l’Afrobasket U18. Il affrontera l’Égypte qui a surclassé l’Angola sur le score de 67-57.

C’est une victoire historique pour le pays, car c’est une porte ouverte pour le championnat du monde U19 en 2023. Selon Aimé Randria, coach de l’équipe nationale malgache « quel que soit le résultat du match de la grande finale, nous avons déjà fait l’essentiel car c’est une première dans l’histoire de Madagascar que nos basketteurs participent au championnat du monde ». C’est sa réaction à chaud après la victoire des jeunes Ankoay devant les Maliens.

Le premier match des demi-finales de l’Afrobasket U18 qui s’est joué au Palais des Sports de Mahamasina, a vu la confrontation entre le Mali, grand favori du tournoi et le petit poucet Mada­gascar. Ce dernier a battu le Mali sur le score de 84 à 81 et c’est une victoire méritée car les jeunes Ankoay sont techniquement supérieurs. Tous les spectateurs sont impatients d’accueillir leurs héros. L’heure affichée sur le tableau électronique du Palais des sports de Mahama­sina était 16 h45 le Palais des Sports plein comme un œuf.

L’ambiance a été à son paroxysme. Le public a attendu de pied ferme l’arrivée de ses jeunes héros. À 16h58 lorsque les jeunes Ankoay ont pénétré à Maha­masina, le public leur a fait une grande ovation. À 17h 31, sur deux attaques des Maliens, Lova a assuré les rebonds et à une minute douze secondes du début de la rencontre, Mathias a ouvert le score pour Madagascar par deux lancers francs 2-0n puis Donovan (4-0). À leurs attaques, les Maliens ont répondu en égalisant par Diallo et Malick (4-4). À 4 minutes de la rencontre, Donovan a marqué son premier tir à 3 points 7-5 puis 9- 5. Donovan est le meilleur marqueur sur le terrain avec un total de 5 points.

Une fois de plus Mathias a été décisif hier

Coup d’estocade

Les deux équipes se sont séparées sur le score de 25- 18 après dix minutes de jeu. Lors du deuxième quart temps, les Maliens sont revenus petit à petit dans le match et à quatre minutes de la fin du deuxième quart temps, Madagascar est mené (29- 30). Sur deux interceptions et accélérations, Madagascar est remonté en tête, 37-32 avec la cinquième faute d’équipe pour les Maliens. À la pause les jeunes Ankoay menaient sur le score de 45- 38. Le bras de fer entre les deux équipes a continué au troisième quart temps. Madagascar a dominé les rebonds et le jeu de pivot et les deux équipes se sont séparées sur le score de 64-62.

Durant les trois premières minutes du quatrième quart temps, les Maliens sont de nouveau revenus à la hauteur des jeunes Ankoay, (66- 66 puis 66-69 et 66-71). À cinq minutes de la fin du match, Madagascar est mené de 68-75. C’est à ce moment que la magie du coach Aimé Randria a opéré: il a fait sortir Mathias pour récupérer et le fait revenir sur le terrain 90 secondes plus tard. À trois minutes de la fin du match, le score est de 75-77. Sur un tir à 3 points de Donovan, Madagascar est arrivé en tête et les Maliens ont écopé de leur cinquième faute d’équi­pe. Une occasion pour les jeunes Ankoay de se détacher et donner le coup d’estocade à chaque lancer franc. Les spectateurs du Palais des sports sont à bout de nerf et n’arrivaient plus à s’asseoir. A une minute vingt-six, le score est de 78-77 et dix-huit secondes de la fin du match, Madagascar est déjà qualifié au Mondial, 82-79, la victoire a choisi son camp. Le score final est de 84-81.

M’Madi Mathias, le meneur des jeunes Ankoay, a avoué ne plus trouver ses mots « pour qualifier sa joie : c’est gigantesque ce que nous avons réalisé. C’est une victoire pour toute l’équipe et participer au championnat du monde est quelque chose d’unique ». Aimé Randria, le coach de l’équipe nationale n’a pas oublié de remercier le public venu nombreux. « Le public nous a soutenus durant tous nos matches, c’est important pour nous. Cette victoire n’est pas pour moi, mais pour le peuple malgache. Pour la grande finale, on verra ». Le coach du Mali, Moussa Cissé est amer contre l’arbitrage. Il affirmé que « Madagascar a la faveur de l’arbitre et c’est chose courante pour le pays organisateur. Je félicite quand même les joueurs malgaches car ils nous ont posé beaucoup de problèmes. De plus, le public a déstabilisé mes joueurs pendant la rencontre. Pour la troisième place, nous ferons le nécessaire pour obtenir la médaille de bronze », conclut-il.

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • […] Après une victoire contre les Maliens, les Ankoay garçons sont qualifiés mondialistes. Avec une avance de 3 points, Madagascar n’a pas lâché son adversaire. Le Mali, déjà champion d’Afrique en titre, a perdu face à Madagascar (81-83). La performance des Ankoay a payé.  Cette victoire méritée qualifie les Ankoay pour la Coupe du Monde U19 FIBA 2013. En effet, pour la première fois dans l’histoire du basketball malgache, Madagascar participera au Mondial. Selon le coach de l’équipe nationale, Aimé Randria : […]