Social

Antalaha : Des jeunes prisonniers formés professionnellement

Quatre-ving t jeune s mineurs emprisonnés pour vols de vanille reçoivent des formations professionnelles. Ces activités entrent dans le cadre de la réalisation du projet Savabe visant à soutenir les acteurs de la vanille par rapport au bénéfice des enfants. Le Bureau international de Travail et le département américain sur le travail a rencontré Gisèle Ramampy, ministre du Travail, de l’emploi, de la fonction publique et des lois sociales, hier.

Savabe est un projet pilote prévu s’achever en 2020. Les mineurs incarcérés dans la prison d’Antalaha bénéficient de ces formations afin qu’ils puissent survivre sans avoir recours au vol de vanille. « Nous avons comme vision de sortir les jeunes de la délinquance juvénile. Nous sommes en train de former des jeunes dans un centre pénitentiaire. Quand ces jeunes sortiront de prison, ils auront une formation en menuiserie, maçonnerie. Des kits seront distribués pour exercer les métiers », affirme Coffi Agossou, directeur pays de l’Organisation international de travail pour Madagascar.

Bon nombre de jeunes et d’enfants sont obligés de travailler avec leurs parents dans les champs de vanille.