Actualités Faits divers

Anosipatrana : Une femme essaie de tuer un ex chef fokontany

Interpellée sur le fait et retenue à la police d’Ilanivato où elle est enquêtée pour tentative de vol et d’assassinat, une femme sera traduite au Parquet ce jour.

Crime odieux qui a failli coûter la vie à un ancien président de fokontany d’Anosipatrana Est, jeudi 8 juillet, en fin de soirée. La comparution de l’auteur, une femme avoisinant la quarantaine, qui aurait dû se dérouler samedi, a été reportée par le Parquet pour ce jour. D’autres compléments de l’enquête, raison de ce renvoi, ont été exigés.

La femme aurait compté voler une somme d’un montant d’un million d’ariary à sa cible. Or, ils se connaissent tous les deux, selon d’autres précisions. Tabassé, l’ancien responsable de fokontany a été gravement blessé ce soir-là. Ses dents ont été brisées lorsqu’il a été bastonné en pleine tête. Puis, il aurait encore reçu un violent coup au cou avant d’être bâillonné par son agresseur. Affaibli, il a heureusement eu l’idée de s’efforcer d’enlever le bandeau pour crier à l’aide.

Sur le moment, les voisins l’ont entendu gémir et se sont précipités pour voir ce qui lui est arrivé. En l’aper­cevant giter au sol, ils ont immédiatement appelé les policiers du poste avancé d’Ilanivato pour intervenir. Entre-temps, les gens se sont regroupés et ont encerclé la maison pour empêcher la tueuse de s’enfuir.

Sorti de l’hôpital

Avant l’arrivée de la police, la prévenue s’est cachée à l’intérieur en ne faisant aucun bruit, selon les témoignages de l’entourage. Dissuadée, elle n’a pas eu le temps de s’emparer de l’argent. Elle a facilement été capturée. Trois policiers, équipés de fusil d’assaut kalachnikov et accompagnés d’une cohue, l’ont amenée à pied sur la route pavée d’Anosi­patrana vers le poste d’Ilanivato pour être interrogée.

La victime aurait été seule chez elle avant d’être attaquée. Evacuée urgemment vers l’hôpital, il y est resté pendant quarante-huit heures avant de sortir. Sa famille a déjà déposé plainte sur cette affaire criminelle. Selon les informations fraîchement glanées, cet ancien chef fokontany d’Anosipatrana vient d’être auditionné et l’enquête a déjà été clôturée.

La dame, épouse d’un élément des forces de l’ordre, sera envoyée de nouveau au Parquet. La semaine passée, un cas de vol à la tire commis en plein jour dans une ruelle, un mort d’électrocution et cette tentative de vol avec violences graves ont été signalés dans le quartier d’Anosipatrana.

 

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter