Accueil » A la une » Églises chrétiennes – Le coronavirus emporte le leader de la FFKM
A la une Actualités

Églises chrétiennes – Le coronavirus emporte le leader de la FFKM

C’est  aux  côtés  du  Président  Andry  Rajoelina  et  des  autres  dirigeants  religieux  que le  révérend  Pasteur  David  Rakotonirina  a  fait  sa  dernière  apparition  officielle.

La Professeure Hanta Marie Danielle Vololontiana officialise le décès du pasteur David Rakotonirina. Le leader religieux était jusque-là à la tête de la Ffkm.

L’œcuménisme en deuil. C’est par un message de sympathie et de réconfort à l’endroit de la communauté chrétienne que la Professeure Hanta Marie Danielle Vololontiana a fait l’annonce officielle d’un décès lié au coronavirus hier. « Nous saluons la mémoire de ce leader religieux », a-t-elle ajouté.

C’est dans la nuit du samedi que le révérend pasteur David Rakotonirina, président en exercice du Conseil œcuménique des églises chrétiennes ou FFKM, a rendu l’âme. « Une agonie précédée d’une crise dans l’après-midi », confie une internaute ayant été dans la chambre voisine de celle où a été pris en charge le défunt. C’est par une communication virtuelle via les réseaux sociaux d’ailleurs que le décès a été annoncé pour la première fois.

C’est après une évacuation sanitaire aérienne en partance de la ville de Morondava, dans le Sud-ouest du pays, que le révérend pasteur David Rakotonirina a été admis en soins intensifs à la Polyclinique d’Ilafy. Lors d’une conférence de presse hier, les dirigeants de l’Église luthérienne à Madagascar ont appelé les fidèles à la communion en restant chez eux car « le corps quitte la Polyclinique d’Ilafy pour être inhumé dans la cour de l’Église luthérienne à Ambatovinaky ». Au niveau de ce nécropole et lieu de culte luthérien à Antananarivo, les funérailles se sont déroulées en présence autorisée de cinquante personnes précédant l’enterrement hier-même.

Leader religieux

Mandaté pour diriger cette année le Conseil œcuménique des Eglises chrétiennes de Madagascar ou FFKM, selon une présidence tournante, le révérend pasteur David Rakotonirina a exercé d’autres fonctions religieuses. Il était également le président en exercice de la FFPM ou Communauté des Églises adeptes du culte protestant, et il était surtout le dirigeant élu de l’Église luthérienne de Madagascar ou FLM depuis septembre 2016.

Sa dernière apparition officielle au Palais d’État d’Ambohitsorohitra, aux côtés du Chef de l’État Andry Rajoelina et des représentants respectifs des confessions catholique, anglicane, et protestante calviniste, remonte au mois de mars de cette année. C’est par un vibrant message qu’il a alors exhorté les fidèles à se conformer « aux directives étatiques dans le contexte actuel de crise sanitaire en rapport avec le coronavirus ». Reçu officiellement par le Chef de l’État Andry Rajoelina, les représentants des quatre Églises chrétiennes séculaires fédérées au sein de la FFKM, ont été alors consultés par rapport à la gestion de la pandémie sur le territoire national. Arrivé dans la ville de Morondava pour y diriger une réunion du synode régional des dirigeants luthériens, le révérend pasteur David Rakotonirina a été pris d’un malaise, et hospitalisé sur place. L’aggravation de son problème de santé a été la raison de l’évacuation sanitaire vers Antananarivo.

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • Le discours du FFKM a bien changé !!! restez chez vous dixit.
    On entends encore leurs appels à l’ouverture des lieux de culte etc etc…………..

    Comme toujours, ll faut des morts pour que les gens comprennent !

Voir aussi