Faits divers

Tsiroanomandidy – Un gendarme bat à mort un jeune homme

Cet homicide incriminant un gendarme provoque un tollé à Bemahatazana Tsiroanomandidy.

Inculpé pour coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort, un gendarme est arrêté à Bemahatazana Tsiroanomadidy. Le défunt était âgé de dix-neuf ans.

Mort brutale d’un jeune homme de dix-neuf ans à Bemaha-tazana Tsiroanomandidy. Battu par un gendarme, le jeune homme n’a pas survécu. L’agression mortelle est survenue dans l’après-midi de lundi. Une mésentente entre le défunt et le jeune gendarme a dégénéré et ces derniers en étaient venus aux mains. Sérieusement touché, le
jeune homme a succombé à ses blessures. Les causes de l’altercation ayant viré en homicide sont encore floues. Aucune information précise ne filtre pour l’instant, tant au niveau de la gendarmerie nationale qu’aux proches et connaissances du défunt. Le lieu du crime étant éloigné du chef lieu de la commune de Bemahatazana, les informations tardent à parvenir et l’intervention urgente des forces de défense et de sécurité présente souvent des difficultés.

Les faits se sont déroulés dans le village de Maroloha. Le défunt avait déjà rendu l’âme lorsque les autorités et le médecin ont été avisés de la situation. Après avoir infligé un coup mortel à la victime, le gendarme a pris la fuite en la laissant pour mort sur le lieu du crime. Alors qu’il s’est évanoui dans la nature peu de temps après l’agression mortelle, un vent de panique a soufflé dans les environs.

Arrestation
Le drame qui venait de se produire a très vite fait le tour des environs. La colère a saisi certaines personnes de l’entourage du défunt qui criaient vengeance. L’auteur du coup mortel ayant réussi à prendre le large, le risque de vindicte populaire a été écarté. Sitôt informé, l’adjoint au maire de Bemahatazana ainsi que le médecin du Centre de Santé de Base II (CSBII) locale se sont dépêchés sur les lieux.

Le corps sans vie du jeune avait attendu le médecin qui ne pouvait plus rien tenter. Informée de la situation, la Brigade territoriale de la gendarmerie nationale à Bemahatazana Tsiroanoman-didy s’est saisie de l’affaire. En premier lieu, ils ont procédé à une collecte de renseignements susceptibles de leur permettre de remonter les pistes du gendarme en fuite. Aux dernières nouvelles, ce dernier a été appréhendé et attend son passage au Parquet près tribunal de première instance à Tsiroa- nomandidy. Il est incriminé pour coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort. Un calme plat plane par ailleurs sur le village théâtre du crime.

 

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter