Faits divers

Braquage à Tsaralalanà – Les images enregistrées restent à exploiter

Un vol à main armée s’est produit à Tsaralalàna mercredi vers 12h 30mn.

Les caméras de surveillance dans les environs de Tsaralalàna où s’est passé un vol à main armée, mercredi vers 12 h30, devraient faire l’objet d’une réquisition pour être exploitées par les fins enquêteurs de la brigade criminelle (BC). Pour le moment, la piste semble encore être floue quant à l’identification du gang ayant fait parler la poudre à ciel ouvert contre trois échangeurs de devises. Ces derniers ont tous été blessés dont deux par balles. Ils se sont fait dérober leurs billets étrangers et, d’un montant total de cent millions d’ariary.

Ils travaillent tous les jours dans leur voiture près de l’École Nationale de la Magistrature et des Greffes (ENMG) pour attendre leurs clients quand, cette fois, une bande armée s’est attaquée à eux. « Deux hommes, non cagoulés, roulant à scooter se sont approchés de nous. Tout d’un coup, ils ont brandi leurs armes et mis la main sur le pactole dans notre sacoche. J’ai levé rapidement mes mains, mais ma femme a résisté en fixant le sac. Ce qui a poussé les malfaiteurs à tirer sur sa joue et à me frapper à coup de crosse à la tête », raconte l’une des victimes.

Les braqueurs ont réussi à arracher l’argent. « Ils se sont croisés avec mon frère à proximité et ont de nouveau ouvert le feu », explique-t-elle. Le deuxième blessé a été touché au pied.
« Apparemment, ces bandits étaient au nombre de huit, tous équipés de pistolet et d’arme de guerre, mais seuls les deux à moto se sont montrés. Les autres faisaient semblant d’
ignorer la scéne », selon des témoins de la scène.

 

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter