Accueil » Faits divers » Antsahondra – Betafo – Les gens réclament le départ de l’association Fanaovantsoa
Faits divers

Antsahondra – Betafo – Les gens réclament le départ de l’association Fanaovantsoa

La perquisition des locaux des présumés voleurs d’enfants à Antsahondra, dans la commune de Manohisoa, district de Betafo d’avant-hier, qui s’est avérée négative ne semble pas avoir suffi pour le fokonolona, les zaza mainty et mena (comités de vigilance locale). Insatisfaits, les villageois, après l’interposition des autorités locales et les éléments de l’Etat-major mixte opérationnel de la région (Emmo/Reg) du Vakinankaratra, ont réclamé le démantèlement de l’association Fanaovantsoa, soi-disant douteuse dans toute cette histoire. Hier, une démarche de négociation pour apaiser la tension a été entamée et se poursuivra ce jour. Selon le capitaine, adjoint commandant de groupement de la gendarmerie, une enquête sera d’abord ouverte par rapport aux suspicions des villageois avant de prendre une décision.
A l’issue d’une émeute de mercredi, dix membres dont deux chauffeurs de la communauté en question ont été transportés par la gendarmerie vers un autre endroit pour raison de sécurité. Le déchaînement a pourtant fait des dégâts. Deux 4×4 de ces supposés étrangers ont été saccagés et brûlés à Ambohimasina. Un autre de la gendarmerie a également été démoli.
Les sites de l’association sécurisés par des soldats armés deviennent de plus en plus à risques pour les villageois, selon les explications reçues.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter